• Quand je serai vieille...

    J'ai lu ce texte qui m'a remémoré tant de souvenirs!

     

    quand je serai vieille...

    J'étais soignante, j'ai vécu cela... je l'ai même pratiqué à mon corps défendant. Il fallait aller vite.

    Je me rappelle ma "rébellion" quand une de mes cadres m'a dit un jour: " tu pourrais faire les toilettes des patients l'a-midi!"... une autre: "La direction a calculé qu'il fallait 7 minutes pour faire une toilette"... que tout cela était inhumain!

    Je me disais : "un jour, tu seras peut-être à leur place, aimerais-tu vivre la même chose?"

    Mesdames et Messieurs les décideurs, ne les oubliez pas dans vos choix financiers!

    ... c'était mon "grrrr" du jour!

    Bon mardi!

     

    « Vous êtes attendu Mr Vermot!Ton blog, mon blog... »

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    43
    Dimanche 19 Février à 20:43

    Moi je ne veux pas devenir vieille à cause de tout cela parce que vieillir ainsi c'est inhumain et que je préférerais tirer ma révérence avant. Même aujourd'hui ou le personnel soignant est plus dans l'empathie et le dialogue, je vois et entends des choses que je ne supporte pas. Nous sommes dans une société où il en fait pas bon être vieux. J'espère honnêtement mourir plutôt que connaître la dépendance. L'avantage est que cet état de dépendance est, sauf cas particulier bien sûr, plus éloigné dans le temps mais lorsqu'il arrive, c'est le naufrage assuré... Quelle tristesse... C'est bien de parler de cela aussi... Bisous

    42
    Mercredi 8 Février à 09:21

    Bonjour Mireille

    C'est un beau texte et nous tous en vieillissant, nous pensons à notre fin de vie en espérant être bien assistés et que la déchéance ne frappe pas trop fort.

    Bises

    41
    Mardi 7 Février à 21:06

    Dommage, si j'avais loupé ton article.

    Un très beau texte, mais, tellement idillique.

    Je vois, notre Mamylou qui a eu 94 ans en octobre est dépendante...

    Heureusement elle est chez nous et les deux infirmières qui lui font la toilette et les soins sont extraordinaires.

    Comme toi, j'étais soignante, et  les toilettes étaient toujours faites le matin, nous nous organisions en conséquence.

    C'est vrai que nous avions le personnel pour aussi bien infirmières, aide-soignantes, ASH et hommes pour le gros nettoyage.

    J'étais en hopital qui était spécialisé en cancérologie.

    Bisous ma tite Mireille et faisons toujours le necessaire pour nos ainés.

    40
    Mardi 7 Février à 20:46
    colettedc

    Touchant, ce texte, Mireille ! Je viens de voir ma belle-soeur, s'occuper de mon frère à la maison (cancer) découvert deux mois avant sa mort, elle s'en ai si bien occupé jusqu'à la fin ... seulement ( une nuit à l'hôpital le jeudi, les journées de vendredi, samedi, dimanche) ... et décédé le lundi matin. 

    Belle fin de ce mardi à toi,

    Bisous♥

    39
    Mardi 7 Février à 18:51

    bonjour Mireille....

    très émouvant ce texte ,malheureusement nous y allons tous sur la vieillesse ...et aurons-nous quelqu'un pour s'occuper de nous ?

    je n'étais ni  infirmière ni aide soignante ,mais ai été aide soignante bien malgré moi , une voisine et amie depuis plus de 30ans ,qui refusa de finir ses jours à l'hôpital , un jour elle me dit , j'ai arrêté tous les médicaments , ce n'est pas une vie de vivre comme ça ( elle avait un cancer ) et me dit je ne veux pas retourner à la clinique ," peux-tu venir tous les jours faire ma toilette " j'ai accepté le cœur serré , tant ça m'a fait mal , je savais ce qui m'attendait , dans la journée tout ce qu'il faut pour une hospitalisation à domicile fut mis en place ,l'infirmière me fit voir comment changer les perfusions , les poches protéinées , comment la déshabiller sans lui faire mal , la faire manger tant qu'elle acceptait encore la nourriture ,changer les draps avec un malade dans le lit je savais déjà faire .......

    j'étais chez elle du matin au soir , je retournais chez moi ( 2 portes plus loin ) pour le repas , je devais faire aussi pour mon fils et mon mari , je préparais le repas de son mari en même temps ( il avait aussi un cancer mais n'allait pas trop mal ) ,durant 10 jours je me suis occupée de Mireille ,elle avait 3 garçons mais ne voulait pas que ce soit ses belles-filles qui lui fasse sa toilette , je n'ai jamais posé de question ,le 11em jour , au matin elle n'était pas comme les autres jours , le médecin qui venait tous les jours , je lui ai demandé de venir plus vite , malheureusement il me dit qu'elle arrivait sur la fin , jamais je n'oublierais cette journée ou elle faisait des convulsions et criait , elle fut lucide jusque la fin ,la peur l'a prise...alors le médecin me donna des timbres de morphine ce qui l'apaisa jusqu'au soir , la elle arracha les perfusions et tout ce qu'elle avait ,j'ai appelé ses enfants , lui ai faite sa dernière toilette ,refit son lit ,quand les enfant furent arrivés , je leur ai expliqué ce qu'ils devaient faire ,à minuit je suis rentrée chez moi afin de les laisser tous avec leur maman et épouse ....bien que son mari avait du mal à se rendre compte ...Mireille est partie à 1h du matin ....

    au début que je me suis occupée d'elle ,elle me demanda de m'occuper de son mari lorsqu'elle sera partie ...une tâche difficile mais que j'accomplis , pas facile tous les jours ...les enfants ont fait le necessaire pour une femme de ménage ,d'une aide soignante pour la toilette tous les jours , il n'était pas impotent  ,mais refusait de se laver ...je lui préparais ses repas tous les jours  que je lui portais et restais avec lui sinon il mettait tout à la poubelle ...il n' y a que la soupe le soir qu'il buvait bien , après lui avoir refait son lit ,je rentrais chez moi en fermant sa porte derrière moi , si problème , il me téléphonait ....au bout de 2 ans son état se dégrada , je l'ai accompagné partout pour ses examens ,jamais ses garçons ne sont allés avec lui , il y avait le travail ....souvent , en arrivant le matin je le retrouvais à terre ,c'était un homme très grand et faisait le double de son poids lorsqu'il fallait le relever , alors j'allais chercher un voisin afin qu'il m'aide ,en dehors de ces chutes il n'était pas trop mal ,puis un jour il a fait un ictère , et hop j'appelle l'ambulance , le médecin ayant tout prévu heureusement ,je me souviens à l'hôpital ,lorsque j'allais lui rendre visite vers les 17h , les aides soignantes me prenant pour son épouse,  me donnaient un bol de soupe tous les soirs ....si je me souviens bien il est rentré chez lui 2 semaines , mais plus rien n'allait , je lui mettais des couches ,il se paralysait du bas , les raisons pour lesquelles il tombait , ce jour la , j'ai appelé son fils le plus près et lui ai dit qu'il fallait mettre son père à l'hôpital et qu'il était d'accord ...il est décédé 2 semaines plus tard dans son sommeil .....

    plus tard c'est de ma maman dont je me suis occupée d'abord chez elle , puis à la clinique , 4 mois après son opération elle rentra chez elle ou je suis restée 1 mois avec elle ,mais ma maman savait tout ce que j'avais fait pour mon amie , alors qu'elle était capable de faire sa toilette toute seule , la faisant elle même à la clinique , j'ai dû lui faire tous les jours ,sans compter que je devais lui changer la poche urinaire vu qu'elle avait une stomie , une infirmière venait lui faire mais souvent elle se décollait , et le soir pour la nuit il fallait en mettre une autre bien plus grande et que je l'installe dans son lit , je dormais avec elle ,plus facile si elle avait besoin de quelque chose ...après ce mois épuisant je suis  rentrée chez moi 2 mois ,chaque jour , une infirmière venait matin et soir , une aide ménagère 2 fois la semaine et pour le reste mon frère avait pris le relais ....au bout de ces 2 mois je suis retournée chez ma maman qui ne faisait que me demander de revenir l'aider ....chose dite chose faite ,même pas une semaine que j'étais avec elle qu'elle tomba dans le comas , retour clinique , elle ne voulait plus manger ,refusait les crème protéinées ,ne voulait plus boire ...ses reins ont cessé de fonctionner ....les médecins nous ont donné 4 jours ,par bonheur elle sortit du comas étant revenue 15 ans en arrière ,ô que ce fut pénible ,je passe tout ce qu'elle a fait ,bien trop long à expliqué , lorsqu'elle fut mieux ,elle est allé dans le bâtiment juste à côté , une maison de repos , parfois elle nous appelait à plus de minuit ,elle paniquait et angoissait ...alors avec mon frère ,nous allions la voir qu'à partir de 16h mes sœurs y allant plus tôt et nous restions avec elle jusque 2 ou 3 h de la nuit,  les infirmières étaient gentilles , nous apportaient à manger et du café, sachant qu'elle arrivait en fin de vie , nous avions le droit de rester même passer la nuit avec elle ,mais ma maman a jouer les prolongations 4 mois de plus ...chaque jours je devais lui refaire sa toilette ,nettoyer sa bouche , enfin j'ai tout accepté sans rien dire jusqu'au matin ou le médecin de la clinique me téléphone et me dit que ma maman était partie à6 h du matin...je n'avais même plus la force de pleurer ...la suite on connaît tous....je suis rentrée chez moi 2 mois plus tard complètement vidée .....

    aujourd'hui je m'occupe de mon petit fils  ,mais aujourd'hui que je prends de l'âge , qui s'occupera de nous quand nous serons plus âgés ?? qui s'occupera de moi ? je ne pense pas que l'on fera pour moi ce que j'ai fait pour les autres , je peux me tromper mais je doute ....quand je serais vieille , je serais toujours capable d'aimer mais saura-t-on m'aimer assez pour s'occuper de moi ou me mettra t-on  en maison de retraite ou autre ...?

    j'ai fait long Mireille mais la vie va ainsi ...

    passe une bonne soirée Mireille

    bises

    ghislaine

      • mireille du sablon
        Mardi 7 Février à 19:49

        Merci beaucoup pour ton témoignage bien émouvant!

        Rien n'est trop long quand il s'agit de mettre de l'amour dans les mots et les actes!

        Tu as été merveilleuse par tes bons soins et surtout ta présence.

        Je t'embrasse très très fort!

        Mireille

    38
    Mardi 7 Février à 18:15

    Coucou Mireille .

    Tout à fait d'accord avec ce texte  !

    Bravo aux personnes qui travail dans ces secteurs , elles n'ont pas toujours le choix de faire autrement , par manque d'effectif , donc de temps !!

    C'est le monde moderne qui veut cela !!

    Belle soirée , bisous

    Danielle

    37
    Mardi 7 Février à 14:40

    Bonjour Mireille. Ce texte est émouvant. Nous avons tous et toutes besoin de dignité, même en fin de vie. Bisous

    36
    Yvonne Anne
    Mardi 7 Février à 14:10

    J'ai aimé ton "grrrr" du jour. C'est vrai que de plus en plus la "vie" est telle que Babeth la décrit.Parfois, et heureusement , en fréquentant ces lieux, on est touché par la compassion, l'humanité de certains membres du personnel.....trop restreint!!

    Bonne après-midi, Mireille,...et bisous un peu mouillés.

    35
    Mardi 7 Février à 14:08

    Comme tu m'as émue !!je connaissais ce texte  mais tes mots d'une grande profondeurs  eh oui  tout le monde devient vieux et vieille malheureusement  que Dieu m'épargne cette étape de vie  ;  bisous sous le soleil  

    34
    Mardi 7 Février à 14:02

    emouvant ton coup de gueule, il est sur que beaucoup devrait reflechir en traitant n'importe comment une personne agée ! " demain je serai comme eux " ! alors  un peu d'humanité s'il vous plait ! bonne soiree chere Mireille, bisous

    33
    Mardi 7 Février à 13:53

    La dernière phrase résume très bien le tout ....

    Bisous, bon après-midi

    32
    Mardi 7 Février à 13:50

    Et tu as bien raison de faire grrr car vraiment l'évolution ne va pas franchement vers une amélioration de la prise en charge des personnes âgées, comme des patients d'ailleurs, le maître mot restant beaucoup trop souvent à la gestion comptable . Heureusement il reste des personnes qui ont une éthique et des valeurs et j'espère qu'elles sauront les garder le jour où ....

    Bon mardi 

    Bisous 

    31
    Mardi 7 Février à 12:55

    Bravo pour ce superbe texte .... faisant du bénévolat en maison de retraite , il y a des moments je suis un peu révoltée de la façon de soigner et de traiter les personnes agées !!!!

    Merci Mireille ....cool

    30
    @nnie54
    Mardi 7 Février à 11:35

    Tout à la va-vite et on passe à autre chose....c'est un milieu dans lequel je n'aurais pas aimé être...comme toi, j'aurais dis quelque chose.

    Déjà à mon travail, on me dit que je ne fais pas assez vite...be tien !

    Bisous....dommage il pleut avec la puce, pas marrant..alors on joue à des jeux.

    @nnie

    29
    Mardi 7 Février à 11:27

    Un texte qu'on devrait afficher dans tous les services de gériatrie.

    Je comprends ton coup de gueule Mireille...

    Le rendement qui prime sur la dignité ..

    Bonne journée bises.

    28
    Mardi 7 Février à 11:09

    CC Mireille ... Ne jamais allée dans ces institutions est mon voeu le plus cher, je préfère partir avant !!!

    Bon mardi pluvieux, bisous

    27
    Mardi 7 Février à 10:42

    bonjour Mireille , ah oui tu es bien placée pour savoir ça !  oui les dirigeants ne voient que le rendement ? mais ou est l'humanité dedans tout ça ?  !!  ce texte est émouvant et ... ... ...  !  et il y a tant à dire sur les gens inhumains  ... gros bisous belle journée  et une pensée à toutes ces personnes qui perdent leur dignité !!!

    26
    Mardi 7 Février à 10:32

    Me fais rappeler une phrase, en substance ..... Occupez vous très bien de vos enfants, c'est eux qui s'occuperont de vous plus tard ..... A " l'humour " de cette phrase, tu réponds par la réalité du terrain, plutôt grave.

    Amicalement. Yann

    25
    Mardi 7 Février à 10:23

    Merci Mireille pour cet article si réaliste...

    Ci joint un lien qui devrait te plaire et qui donne un peu d'espoir

    Bises

     https://www.sciencesetavenir.fr/sante/cerveau-et-psy/alzheimer-la-methode-montessori-pour-retablir-l-autonomie-des-patients_102184. J

    24
    Bernadette
    Mardi 7 Février à 09:45

    C'était déjà difficile quand on travaillait mais je crois que ça n'a fait qu'empirer...qui se souvient encore du pli d'aisance, d'un shampoing au lit...

    Hier j'étais voir beau papa qui est hospitalisé dans une clinique, il m'a racontè qu'une jeune fille lui avait pris les paramètres et qu'elle lui avait dit qu'il avait 5,5 de pulsations....il l'a fait répéter et elle a redit la même chose. Heureusement elle n'était pas seule et l'autre personne a rectifié le tir sinon il aurait eu 76 de tension....ça promet..

    Bisous

    23
    Mardi 7 Février à 09:42

    Bonjour Mireille .

    Merci pour cet article .

    Nos futurs élus parlent de tout , sauf de ça .
    Ce matin , le ciel est bleu et il va faire sans doute une belle journée .
    Le matin il fait froid , c'est normal , mais le temps va se réchauffer et faire fondre la neige .
    Déjà hier , ça a bien fondu .
    Je te souhaite à toi aussi une bonne journée .
     Bisous de nous deux .

    11237659201776203111BI

    22
    Mardi 7 Février à 09:41
    Nassy

    Un texte tellement vrai, on traite les êtres humains comme des objets. C'est triste et scandaleux. Bonne journée.

    21
    Mardi 7 Février à 09:29

    Coucou Mireille, j'avais reçu un pps, du même genre ...mais  on ne changera pas grand chose, il n'y a que l'argent qui rentre ,qui est le plus intéressant..j'ai pu le constater dans divers endroits...ayant du placer une tante,  j'avais cherché la bonne maison ..( merci à mon amie Pat )....tu as raison de l'écrire, pour partager, j'aurais du en faire un livre , en même temps que mes hospitalisations...gros bisous mouillés

    20
    Mardi 7 Février à 09:21

    Ah ça alors, justement aujourd'hui je suis vieille^^cry

    Pas dans ma tête

    bisous

    19
    Mardi 7 Février à 09:08

    Lamentable !! 

    Et oui j'ai pu le constater  en tant que bénévole  à l'hopital !

    C'est vrai  que je me suis souvent dit  qu'on vieillerait aussi !

    Enfin ....merci pour ce coup de gueule !

    Bises 

     

    18
    Mardi 7 Février à 09:07

    Elle a bien raison Babeth !

    JP

    17
    Mardi 7 Février à 09:06

    Bonjour d’Angers …
    Ah ! Quand je serai vieille vieux ! … Moi aussi ...
    Tout est dit !
    Bonne journée … Amicalement ... ¢ℓαυ∂є …
    “Je vois la vie en Mauges”

    16
    Mardi 7 Février à 09:04

    Tu as raison, et cela se dégrade encore plus actuellement et il faut plaindre ceux qui sont dans la solitude avec peu de moyens ils sont dans la souffrance,l'humain est remplacé par les comptes d'apothicaires....

    Bonne journée.

    15
    Mardi 7 Février à 07:50

    Hélas je pense que se message ne soit pas compris ! Mais je le signe

    bises matinales

    lyly

    14
    Mardi 7 Février à 07:33

    Tout va trop vite aujourd'hui, il n'y a plus de considération pour les anciens mais, et c'est malheureux, pour ceux qui travaillent et se donnent à fond.

    La course à la rentabilité au détriment de la qualité de vie. Triste monde!

    Bises,

    13
    Mardi 7 Février à 07:20
    CathyRose

    Mon fils me disait hier que dans la maison de retraite où il travaille ... il faudra dorénavant donner les douche l'après-midi ! Ils sont 4 pour 40 personnes, si un soignant manque comment faire ...? Le manque de personnel rend les relations inhumaines ... mais comment faire ...?
    Belle journée, bisous !
    Cathy

    12
    Mardi 7 Février à 07:17

    J'espère avoir encore ma tête afin de ne jamais finir en maison de repos!

    Je veux mourir chez moi, déjà l'hôpital c'est pas drôle, mais on en sort tandis

    que là non, si les pieds devant !

    La vieillesse est un  naufrage, si en plus de tous les inconvénients liés à l' âge 

    on doit encore être traitée sans respect , non merci !

    Nicole 

    11
    Mardi 7 Février à 07:07
    lavandine

    J'ai vu ça tout récemment avec la maman d'une amie ....C'est bien simple après à peine 6 mois de maison de retraite, elle s'en est allée ...

     

    Gros bisous. Bon mardi.

    Lavandine

    10
    Mardi 7 Février à 07:02

    Bonjour Mireille,

    Quel beau texte, oui c'est pas parce que une personne est veille qu'il faut la traiter durement et faire comme si elle ne comprenait pas, elle a droit au respect ... On sera les vieux et vieilles de demain, faut pas oublier ...

    Bonne journée, bises, Véronique

    9
    Mardi 7 Février à 06:28

    Je voulais dire trop peu de considération !!!

    8
    Mardi 7 Février à 06:28

    Un texte émouvant !!  Hélas trop de considération pour les personnes âgées !!

    Bonne journée Mireille Gros bisous Rozy

    7
    Mardi 7 Février à 06:26

    Bénévole en maison de retraite 

    Je me bats pour le respect de la dignité 

    Et cette lettre ouverte est si vraie 

    Bravo à son auteur 

    Car moi tant que j'aurais ma tête 

    Il faudra que l'on me respecte 

    Bise et bonne journée à toi

    6
    Mardi 7 Février à 06:01

    Une pensée pour ma "vieille" maman (90 ans) en institution après un AVC (mars 2015)... Je retourne en Auvergne prochainement pour quelques jours, ce que je fais régulièrement depuis 2013, début de la lente perte d'autonomie.

    Merci pour ce magnifique texte !

    Bonne journée à tous.

    Bises Mireille.

    5
    Mardi 7 Février à 05:26

    comme je comprends ton indignation reprise dans cette carte blanche ... cela se passe encore de cette manière de nos jours ... 

    voilà pourquoi je clame haut et fort plutôt la mort que de finir mes jours en "maison de repos" ... j'aime bien trop la vie !

    amitié .

    4
    Mardi 7 Février à 05:23

    Une de mes belle fille est infirmière chez les personnes âgées et je peux te dire que ce qu'elle nous raconte peux faire froid dans le dos ! Surtout pour les toilettes chronométrées et qui parfois voir souvent n'ont lieu que tous les deux jours faute de temps ! Je pense que malheureusement nous allons vivre çà un jour où l'autre,le personnel manque cruellement et çà ne s'arrange pas.

    gros bisous et bonne journée

    MITOU

    3
    Mardi 7 Février à 01:03

    Merci Mireille pour ton coup de gueule et pour ce jolie texte.

    Bises et bonne nuit

    2
    Mardi 7 Février à 00:23

    Ayant travaillé en gériatrie également, cela a toujours été pour moi important de traiter les personnes âgées comme des gens ayant des besoins, des sentiments et des désirs. Je suis complétement d'accord avec ces mots. Maintenant, à presque 70 ans, j'espère être traitée de la sorte quand le temps viendra, car je veux vivre jusqu'à 99 ans. he

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :