• Comprendre....

    En empruntant ce livre à la la bibliothèque, je me suis dit:

    Je vais essayer de comprendre cette période puisque cela s'est passé pas très loin de chez moi, il y a longtemps...Vivre près de la frontière allemande avec tout un passé chargé d'histoire, d'occupations...qu'aurions-nous fait à leur place?

     

     

    Comprendre....

     

    Comprendre....

    ... ne pas juger mais comprendre ....

    Bon mercredi!

     

    « Citation:...la vie!Quelques insolites.... »

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    27
    Samedi 12 Mars 2016 à 17:56

    Une période pleine de situations difficiles qu'il ne faut pas occulter, cela fait partie de l'histoire....

    bonne soirée

    26
    Mercredi 9 Mars 2016 à 21:02

    bonsoir ma belle ,tout est dit ,mais avaient-ils vraiment le choix ? je ne crois pas ,bonne fin de soirée ,bisous

    25
    Yvonne Anne
    Mercredi 9 Mars 2016 à 17:58

    Certains membres de ma famille sont passés en zone libre pour ne pas être enrôlés de force.Des épouses, des soeurs ont été déportées et quelques-unes ne sont jamais revenues.D'autres membres sont partis en Allemagne afin qu'il n'y ait pas de représailles!!

    Comment aurais-je, moi, réagi? Je ne sais! Difficile d'ailleurs de savoir puisque ce choix, je n'ai pas eu à le faire ......Aussi, je ne me permettrai jamais de juger.

    Il est bon de parler de ces Malgré Nous afin qu'ils soient mieux compris par les Non Mosellans et Alsaciens qui ignorent  parfois leur dilemme.

    Bisous à toi, Mireille.

    24
    Mercredi 9 Mars 2016 à 17:25

    tout à fait d'accord, difficile de juger, il faut comprendre, il y a quand même eu des jeunes alsaciens-lorrains, qui avaient choisi la "France Libre", pas facile c'est vrai, mais les "malgré nous" qui ont participé aux horreurs d'Oradour, c'est un peu difficile à admettre ! merci pour ton article chere Mireille, bonne soiree et grosses bises

    23
    Mercredi 9 Mars 2016 à 17:13

    bonsoir mireille,

    une période très dure, pas facile de comprendre et difficile de juger aussi !

    bonne soirée, bises, véronique

    22
    Mercredi 9 Mars 2016 à 15:05
    francinea

    Bonjour, ne pas juger mais comprendre, c'est valable aussi bien pour ceux qui jugent, que pour ceux enrôlés de force; il faut aussi chercher à comprendre ceux qui jugent; dans ces circonstances particulières, comment comprendre? de la même façon je refuse de chercher à comprendre ou à chercher des excuses à tous ces jeunes "français" qui font le djihad, prennet les armes contre la France, au prétexte qu'ils sont soumis à un lavage de cerveau; alors je me mets à la place des personnes de cette époque qui ont jugé, c'est hélas une vérité dérangeante, je te souhaite une bonne journée bisous


     

    21
    Mercredi 9 Mars 2016 à 13:13

    Je connais cette période très dure pour nous, alsacien/ lorrain par mon père qui l'a vécu, à lire pour comprendre, bisous !

    20
    Mercredi 9 Mars 2016 à 13:10

    Une période difficile. Celle de la jeunesse de mes parents. Un père, ne voulant pas partir travailler en Allemagne et qui n'avait que la solution de s'enrôler dans la marine en janvier 1941, en laissant son petit frère et sa maman, morte un an plus tard d'une sclérose en plaque accélérée par la mal nutrition. Il a eu le courage de se mutiner de la Jeanne d'Arc, bateau disciplinaire basé à Pointe à Pitre, pour rejoindre De Gaulle. Il avait des copains alsaciens partis malgré eux au STO et il disait souvent qu'il n'aurait jamais pu subir le joug allemand.

    Bonne lecture Mireille. Bises et bon mercredi

    19
    Mercredi 9 Mars 2016 à 12:37

    Bonjour Mireille. Ce livre m'intéresserait beaucoup. Je vais voir si je peux l'avoir à ma bibliothèque. 

    Vous les européens, surtout ceux d'un certain âge, avez été très touchés par tous ces évènements qui ont touché vos familles. Nous les québécois étions loin de ces atrocités, même si plusieurs membres de nos familles ne sont jamais revenus vivants.

    Faut pas oublier ces moments difficiles.

    18
    eva
    Mercredi 9 Mars 2016 à 12:02

    mon père s ' est enfui pour échapper à l' enrôlement de force, et ma mère a passé 2 ans en STO en Allemagne, avait-elle le choix??

    alors les gens qui se posent en moralisateurs sans l' avoir vécu.....

    belle journée Mireille

    bisous

    17
    Mercredi 9 Mars 2016 à 10:49

    Je ne suis pas encore prête à lire ce genre de livre. Le passé de mon père encombre ma mémoire. Bises.

    16
    Mercredi 9 Mars 2016 à 10:40

    signature115

    Bonjour Mireille .

    Je ne juge pas et je comprend ; il s'en est passées des choses en ce temps la .

    Ce matin , j'ai un peu plus de temps pour répondre à vos commentaires .

    Hier , c'était une journée un peu bousculée .

    Chez nous il fait toujours aussi froid , et malgré que la météo nous annonce de l'amélioration , la neige qui est tombée , n'est pas près de fondre .

    J'espère que tu vas bien en ce Mercredi , et je te souhaite une bonne journée et à tes proches aussi .

    Bisou .

    15
    Mercredi 9 Mars 2016 à 10:21

    oui ça pas facile ...  mais bon ! il ne faut pas oublier !! gros bisous belle journée A+

    14
    Mercredi 9 Mars 2016 à 09:56

    Difficile de dire moi j'aurai fait çi ou ça hein on n'y était pas, quand on veut sauver sa peau on est prêt à tout je pense, surtout pour les siens.. enfants, parents etc..

    mémé a connu 2 guerres, elle me racontait des trucs, et m'a toujours dit en temps de guerre ne répète rien à personne, les gens parlent, garde tout pour toi ! 

    bonne lecture et un bon mercredi à toi biz flo

    13
    Mercredi 9 Mars 2016 à 09:31

    Bon nombre de malgré-nous ont été envoyés sur le front russe, mon oncle y a perdu un poumon. A cette époque ceux qui refusaient d'être enrolés voyaient leurs familles exécutées...

    "ne pas juger mais comprendre"

     

    Bisous,

    12
    Mercredi 9 Mars 2016 à 09:16

    On juge encore des criminels de guerre, et on ne comprend pas toujours tout.

    J'ai passé huit ans en Allemagne dans les cités françaises d'occupation, et on ne parlait jamais des atrocités qui s'étaient déroulées les années précédentes.....

    Bonne journée.

    11
    Mercredi 9 Mars 2016 à 09:11
    Claudine/canelle

    Que dire ..il s'est passé tant de choses , et si on peut comprendre mieux de nos jours avec des ecrits tant mieux 

    Bises Mireille

    10
    Mercredi 9 Mars 2016 à 09:04

    Cela doit être un livre passionnant ! quelle situation dramatique ont donc vécu ces gens-là, obligés d'obéir en allant contre leurs idées. Quelle torture pour eux.

    Je note et s'il est à la bibliothèque, je le prendrai.

    Amicalement

    9
    @nnie54
    Mercredi 9 Mars 2016 à 08:31

    Tous ces témoignages sont nécessaires pour faire comprendre ce qui s'est passé pour ces gens enrôlés de force. Des pans d'histoire sombres qui sont toujours à faire comprendre même après toutes ces années.

    Bon mercredi Mireille, le soleil est bien là mais quel gel et vent froid chez moi. ouch

    Une grosse bise, @nnie

     

    8
    Mercredi 9 Mars 2016 à 08:26

    Bonjour …
    Mais, souvent, quand on pense avoir compris on prend parti … et prendre parti c'est un peu juger ...
    … Bonne journée … Amicalement … ¢ℓαu∂є …

    7
    Mercredi 9 Mars 2016 à 08:24

    des non dit mais bizarrement que chacun interprète a leur façon, et cela devient des rumeurs.

    a bientôt

    lyly

    6
    Michel Huin
    Mercredi 9 Mars 2016 à 08:21

    Ne jamais juger hâtivement sans s'être documenté ou connaître la vérité !!

    Bisous Mireille

    5
    Mercredi 9 Mars 2016 à 07:35

    Eh oui une période qui a engendré bien des jugements rapides sur ces malgré- nous . Le regard posé aussi sur les personnes qui devaient se soumettre au STO n'a pas été des plus tendres non plus même si ils étaient victimes .

    Tu as raison ne pas juger mais comprendre c'est ce qu'il faudrait faire en ayant connaissance de toutes les données historiques , malheureusement souvent personne ne fait l'effort , c'est tellement plus facile de se voiler la face .

    Bonne journée, visiblement encore assez fraîche aujourd'hui

    Bisous 

    4
    Mercredi 9 Mars 2016 à 07:28

    Bonjour Mireille, rien de tel qu'un livre pour essayer de comprendre...

    Bonne journée gros bisous Rozy

    3
    Mercredi 9 Mars 2016 à 06:26

    Un pan d'histoire que l'on ne doit pas occulter ...

    Ils avaient pas le choix

    Douce journée Mireille

    Bisous

    timilo

    2
    Mercredi 9 Mars 2016 à 05:00
    colettedc

    En effet, ne pas juger mais comprendre, on ne peut dire mieux !

    Bon mercredi tout entier à toi Mireille !

    Bisous♥

    1
    Mercredi 9 Mars 2016 à 00:38

    comme tu le dis si bien : 'ne pas juger mais comprendre'

    tout est dit ;)

    bravo pour ton ouverture d'esprit !!.. cool

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :