• Vrai Mosellan?

    Une amie, Bernadette de Gorze, m'a envoyé cette histoire très locale....

     Vrai Mosellan?

     ...ne la regarde pas, elle va nous demander de le traduire..son texte!

     SI TU PEUX LIRE ET SURTOUT COMPRENDRE CETTE HISTOIRE, ALORS TU ES UN VRAI MOSELLAN !!!!

    C’est l’histoire d’un petit raoudi qui s’appelait Gilbert Moula (Muller, évidemment !) qui rencontre le Aloyse Schmidt au carnaval de Sarreguemines dans le achlor du monde.
    - Yo ! Le Gilbert ici ! Qu’il lui dit. Comment qu’c’est ?
    - Ca guet’s ! Lui répond le Aloyse. Et toi ?
    - S’guet. J’ch’roule ma nouvelle voiture !
    - Oyééééééé ! Ca c’est bien !...
    - Oui mais elle est pleine de boulibatch là, avec tout le dimelwedda d’hier.
    - Tu vas pouvoir la frotter avec le schroupa !
    - Yo arrête ! Che suis pas kotseldich !
    - Et dis moi voire, tu as pris un peu de schpeck là !
    - Voui, c’est à cause des bons spritz de ma femme qu’elle a fait pour la Saint-Nicolas. Mais toi aussi tu as de la schpantz dis moi !
    - Moi c’est pas à cause des spritz ! Mais che mange trop de kneddle !
    - Ahr yo ! Et regarde moi voir, che suis devenu klatz avec le temps !
    - Mais dis-moi voir, qu’est ce que tu as sur la fratz ?
    - Ahr got ! C’est de la schnudle qui coule !- Tu veux un papia (papier) tire-jus ?
    - Meaci (merci).
    - je vais boire un baron, tu viens avec ?
    - Voui che viens.
    - Alors schnell !
    - Allez hop là, geh ma !
    - Tu sais che crois que je vais plutôt me prendre un petit schnaps!
    - Alors vas-y, bois un schlouck dans mon verre!
    - Yo ! meaci mais che suis un peu narreux.
    - Vouis moi aussi un chouilla !
    - Qu’est que tu veux manger car on est déjà entre midi !
    - Arf voui ca schmeckt gut là !
    - C’est les saucisses blanches et le bockwurst.
    - Voui mais che vais plutôt me prendre un stück de tarte aux quetsches.
    - Moi che sais pas, elles ont l’air un peu pourrites commème ! Che vais plutôt mprendre une schneck.
    - Dis-moi, tu as déjà quitté le boulot ?
    - Voui, che fais bleu aujourd’hui.
    - C’est pour çà que tu as encore tes schlaps dans les pieds.
    - Voui elles sont toujours encore là, j’ai oublié de les enlever !
    - C’est pas grave, comme çà tu seras à l’aise pour le café klatsch.
    - Avant le café klatsch, tu veux fumer une schmer ?
    - Non, j’ai promis aux schtars que j’arrêterai.
    - Yo ceux là ! c’est des Blödija Arschloch
    - Mais voui ! ils m’ont même mis un schtempel sur mon permis de conduire !
    - Yo toi, t’es un vrai boumeleur !
    - Ca tu peux dire ! J’ai fais la chouille toute la nuit !
    - T’es encore schtrack ?
    - Yo ! Che suis pas schtarbé moi ! Regarde moi voir dans la schneiss, je suis un schtarf moi ! J’ai des moukis !
    - Pas comme moi, je suis devenu un vrai schloffkopf ! Che vais aller me clouncher sur ma chaise parce que j’ai un peu mal la tête !
    - Yo ! en plus ca schlingue ici !
    - Ca doit être le tas de schrott qui est là haut !- Moi che vais aller dire bonjour au François Zannella.
    - Zo ! Allez édé !

    Je vous laisse tout le w-end pour la "déchiffrer", je n'ai réussi qu'en partie....

     Bon w-end !

     

    « Citation: Qualités....défauts...Affaire en or! »
    Pin It

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    30
    Lundi 24 Février 2014 à 14:16

    Presque tout compris ... oui presque ... des bisous

    29
    Samedi 22 Février 2014 à 22:43

    image

    bonjour mireille

    moi j;ai rien compris

    amitié bisou

    marcelle

    28
    Samedi 22 Février 2014 à 21:13
    cathycat

    J'ai gagné mon pari avec moi-même !... j'étais sûre qu'Annick te répondrait en ch'ti

    :-)) Bisous

    27
    Samedi 22 Février 2014 à 19:29

     

     

                     

     

    Tu te révèles être une grande perverse avec cette histoire rendue encore plus incompréhensible avec le choix de cette police.

    Je me plaindrais si je devais, après 45 ans passés à Metz, presque trente à fréquenter ton ami (de Saint-Avold) si je devais n'avoir pas été capable de comprendre 95 % de ce parler d'une grande partie de notre département.

    Il est indispensable de le comprendre car et Bernadette le précise, à partir du coin de Saint-Avold et au delà dans l'est du département il n'est pas possible de "survivre" sans ce savoir car jeunes et vieux parlent avec ces mots toujours mélangés au français.

    En ville, à Metz qui est quand même capitale de Lorraine, il est très chic de savoir en place quelques uns, cela impressionne toujours les locaux...

    Bonne soirée, bises de Metz, Marc.
    @mitié Mireille du Sablon.

    Il y a de programmé, pour demain un article-témoignage-reportage sur un après-midi que j'ai moi trouvé au delà de mes espérance...
    A bientôt.

    26
    Samedi 22 Février 2014 à 18:39

    Fatiguée pour tout comprendre tu m'excuses...


    gros bisous et bonne soirée

    25
    Samedi 22 Février 2014 à 17:17

    Bon et bien j'ai encore du boulot pour tout comprendre !!!! Bisous et bon week end Mireille.

    Tatiana

    http://lesptitsbonheursdetatiana.blogspot.fr

    24
    Samedi 22 Février 2014 à 17:03
    paquerette

    Merci de ton com...............oui le lendemain nous sommes allées sur le point culminant du Maine et Loire, ce sera le prochain et dernier article

    bisous

    23
    Samedi 22 Février 2014 à 16:20

    Coucou Mireille,

    J'ai compris le fond de cette histoire, excepté quelques mots qui s'aparentent plus à de l'allemand. Mais c'était très drôle.

    Bises et bonne fin d'après midi ZAZA

    22
    Samedi 22 Février 2014 à 16:04

    Bonjour Mireille,

    MDR, ben moi j'ai tout compris ... Y'a quand même quelque chose de bizarre, y'a des mots que ma grand-mère employait ?? Bon je te laisse, mes schtars m'attendent ! Bises, Véronique

    21
    Samedi 22 Février 2014 à 14:27
    je n'essaie même pas de déchiffrer c'est une autre langue pour moi
    bisous
    20
    Samedi 22 Février 2014 à 13:41
    jazzy57

    J'ai tout compris tu crois que c'est normal nem donc , je pense bien que oui . Quand je regarde le Parler de Metz je m’aperçois que nous employons beaucoup de termes non usités ailleurs , le cornet chez nous = la poche dans le sud , je suis pas beûloux quoique sans mes binoques il y a comme qui dirait des ressemblances .

    Heureusement que nous avons marché hier parce que sinon c'était libre accès au  spaeck ..Tu as vu il a visé juste Marc aujourd'hui il pleut des siaux d'eau .

    Bon samedi Mireille 

    Bisous 

    19
    Samedi 22 Février 2014 à 11:28

    C'est de l'hébreu pour moi. Mais j'ai compris "snaps" car on apprécie aussi beaucoup le snaps au Danemark. J'espère qu'on aura un jour la traduction. D'habitude quand une langue m'est inconnue, j'utilise le traducteur de Google (même s'il est très mauvais et ne donne qu'une vague idée du sens-  en plus souvent fausse) mais je crains que le patois mosellan ne figurent pas dans la liste ;)

    18
    Samedi 22 Février 2014 à 10:37
    keyo

    tcho là c'est enco pi que le vendéen ,bisous ici pluie 

    17
    Samedi 22 Février 2014 à 10:27
    Bonjour Mireille
    Finalement on pense comprendre et après ça se complique...faudrait un ptit traducteur...lol.
    Bises et bon week-end
    16
    Samedi 22 Février 2014 à 10:14

    Bonjour Mireille, dommage je ne comprends pas mais je suppose que ce doit être marrant !!

    Bon samedi, soleil chez moi !! gros bisous

    Rozy

    15
    Samedi 22 Février 2014 à 10:05

    Bonjour,
     ? ? ? ? ? ? ? ? ... Je parle français moi Madame ! …    ... mais je ne suis pas contre les langues locales si le français est maîtrisé par ailleurs.
    Merci d'être passée … Bonne journée … @+ Claude

    14
    Samedi 22 Février 2014 à 10:04

    Rein comprin mi acht'heure ! quochoé que ch'langage lo ? j'vo parloué ch'picord si ché cho.
    Oui, le picard est plein de poési et de légèreté comme tu peux le constater ! hi hi ...

    Je vois que le costume est très proche de celui des hortillonnages d'Amiens. Les hommes quasi tout pareil. Pour le mariage de ma soeur aînée (il y a longtemps...), j'avais confectionné ces costumes pour les enfants d'honneur, ici celui de ma fille aînée présenté par sa propre fille des années plus tard ...

    J'ai déchiffré quelques mots dans ton texte, mais beaucoup me semblent totalement étrangers.

    Bonne journée et gros bisous

    13
    Samedi 22 Février 2014 à 09:44

    bonjour ma belle,,waouh! pas tout compris ,mais quelques mots que j'emploie,pas folichon le temps ,c'est tout gris ,qui sait si nous verrons le soleil aujourd'hui? ;bonne journée ,bisous

    12
    Samedi 22 Février 2014 à 09:28

    Bonjour Mireille je me suis bien amusée a lire ce texte,

    merci a ton amie et toi.

    bon week-end bisous monique

    11
    Bernadette
    Samedi 22 Février 2014 à 09:27

    On parle plutôt comme ça dans mon achlor natal du monde...près de Saint- Avold, 


    Lorsque je suis rentrée au cours préparatoire, pas d'école maternelle chez nous à l'époque, je parlais plus patois que français...mais avec mes copains de classe nous étions tous logés à la même enseigne.


    Bon je vais enlever mes schlaps et aller chercher mon pain, pas de schneck..j'ai du speck à perdre..peut- être un café klatsch chez Bruno.


    Belle journée 


     


     


     


     


     

    10
    Samedi 22 Février 2014 à 09:27

    Bonjour Mireille .

    Super ton histoire .

    Nous voila arrivé au week end .

    C'est le dernier du mois de Février et le prochain nous serons en Mars le mois du Printemps .

    Chez nous le temps est vraiment bizarre , il varie vite au fil de la journée .

    J'espère que tout va bien .

     Bon week end .

    Bisou de nous deux .

    DSC04046

    9
    Samedi 22 Février 2014 à 08:19
    Claudine/canelle

    Riress.., j'ai tout compris ou tout au moins  mis les choses à leur place 

    Mais je viens de passer un bon moment !!!

    Bonne journée à toi 

    Bises

    8
    Samedi 22 Février 2014 à 08:18

    Coucou

    j ai bien ri!!!!!!beaucoup de mots que j emploie,hihihi

    bizzz

    7
    Samedi 22 Février 2014 à 08:09

    Pas pour moi, ma chère Mireille car je ne suis pas mosellane !

    A part " - Ca guet’s ! "  car Guy est de  Joeuf !

    Gros bisous. Annick

    6
    Samedi 22 Février 2014 à 08:05

    Bonjour Mireille,

    Ah que ça sent et entend la Moselle profonde...j'en ai bien l'impression. Voilà les mots que je reconnais : Raoudi pour l'avoir beaucoup employé. Je dis que raoudi ne s'explique pas ça se comprend de suite, mais pour ceux qui ne savent pas, c'est un peu du chinois...hi hi !

    Aloyse était le prénom de mon parrain français d'origine polonaise. Scpeck, hum...kneddel hum aussi...un baron j'ai déjà entendu. chouilla je le dis très souvent...schneck, dommage que nous n'en trouvions plus c'est trop bon.schtempel...tous les dimanches sur nos carnets de marche. schtarbé, je le dis mais ça dépend à qui...schneiss c'est dans mon langage...schlingue très connu on le dit. 

    Les autres je les comprends mais les traduire littéralement pour moi...difficile.

    Si je comprends bien du côté de Gorze on parlait ainsiil y a... merci à Bernadette pour cette histoire si compréhensible finalement. 

    Bon weekend, bise le soleil est là, va-t-il rester, mystère !

    bisous  @nnie

     

     

     

    5
    claude h
    Samedi 22 Février 2014 à 07:57

    Bonjour

    J'ai tout compris.He oui ,mais parents parlaient encore le patois.

    Les livres de" la Melie Tieutieu "sont des joyaux de ce langage de nos campagnes.Tu les trouves a la media.

    Bonne journee

    4
    Samedi 22 Février 2014 à 07:18

    je reviendrai lire pas tout compris

    a bientôt

    lyly

    3
    Samedi 22 Février 2014 à 07:01
    Francis
    Tout à fait différent de ce qu'on lit et entend encore de parler local bourguignon. Ici, ça ressemble au centre de la France et un peu à la Franche Comté, mais dans que je lis de cette histoire qui semblerait tourner autour de la mangeaille et de la boisson on entend l'Outre Rhin, n'est-ce pas ?
    Bises et bon week-end
    2
    Samedi 22 Février 2014 à 00:31

    bon bah moi il va me falloir ....nan j'l'dirais pas

    bises et bon week-end ! 

    1
    Samedi 22 Février 2014 à 00:28

    Je suis pliée, j'ai tout compris, il y a quelques mots dont je ne trouve pas la traduction exacte, mais ça me rappelle quand j'ai étais gamine. J'ai éclaté de rire avec la schnuddle qui coule. Mange pas trop de knackwurst sinon gare au speck. Moi aussi j'habite au achlor du monde, ça c'est les suisse qui le disent, mais en bon français. Je me faisais gronder quand je clounchais sur ma chaise.

    Quand je suis arrivée en Haute-Savoie, je demandais des schnecks chez le boulanger mdrrrrr

    Zo, je vais au schloff

    bisous

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :