• Lampedusa...

    Je vous ai fait connaître Nicolas Turon dans mon article du 19 avril.

    Poursuivant la lecture de ses chroniques radio, je ne peux passer sous silence celle-ci...

     

    Lampedusa...

     

    Lampedusa...

     

    Lampedusa...

    Je me dis simplement:.

    Quelle chance que nos enfants n'aient pas à vivre cela!

    A l'heure où le G7 se réunit exceptionnellement ce w-end à Metz,

    il ne faudrait pas oublier cette misère qui amène à vivre tous ces drames...

    Bon w-end!

     

    « Citation: Parole..Bon dimanche..quand même! »
    Pin It

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    25
    Lundi 6 Mai à 19:45

    Ce texte est très émouvant. C'est un vrai drame pour ces jeunes gens. Une meilleure circulation de l'information dans leur pays d'origine les préviendrait des dangers encourus, et de l'inexistence de l'eldorado qu'on leur fait miroiter...

    Bonne soirée et bisous

    24
    Dimanche 5 Mai à 19:27

    et tous les migrants qui sont à Metz et ont bien du mal à être acceptés (il faut dire que déjà il y a beaucoup de chômage ici). Bises et merci pour ton texte.

     

    23
    emma
    Dimanche 5 Mai à 14:36

    terrible !

    22
    Dimanche 5 Mai à 10:57

    Lorsqu'on condamne l'horreur des attentats et des gens qui les commettent, on doit aussi s'interroger POURQUOI, en amont ; pourquoi il y a la guerre en Syrie, par exemple, et comment régler ce problème ?

    De la même façon que des milliers de migrants meurent noyés sur des embarcations de fortune, on doit s'interroger POURQUOI fuient-ils leur pays ? Ne ferions-nous pas pareil pour fuir un pays en guerre ? protéger nos enfants des bombes, des tueries ?  Les hommes ne sont pas des chiens et ce n'est pas la télévision qui nous donnera les explications et les solutions.  Comprendre les choses, en débattre et faire en sorte qu'elles n'arrivent pas, plus.  Après les camps d'extermination nazis, on avait dit "PLUS JAMAIS CA" et en 2019, des individus sont encore traités comme du bétail.  On aurait les moyens d'arrêter tout ça si on se réunissait, si on le décidait, très nombreux.  Des millions dans les rues, c'est la seule solution pour enrayer tout ça.  A l'heure actuelle, le bulletin de vote ne suffit pas ; il n'y a plus de perspectives politiques en France (et dans le monde).

    Et je ne suis pas gilet jaune.  Et je ne suis ni désespérée ni pessimiste.

    Je crois en l'avenir et en la jeunesse.

    21
    Dimanche 5 Mai à 00:47
    colettedc

    Merci pour ce partage si triste, hélas, Mireille ...

    Bon week-end à toi également,

    Bises♥

    20
    Samedi 4 Mai à 20:49

    L'homme est un loup pour l'homme. Il faut le savoir. 

    19
    Samedi 4 Mai à 19:29

    Très bel article lucide sur la société actuelle. Je découvre votre blog ; bonjour, Mireille du Sablon !  je voyais passer vos commentaires pertinents dans les blogs, je vais visiter votre blog avec plaisir.  Fraternellement ! Eliane Roi.

    18
    jean marie S
    Samedi 4 Mai à 19:25

    Mireille, Cavanna raconte dans son livre les Ritals comment son père est venu, entre les deux guerres, dans notre pays, il quittait une région très pauvre de l'Italie et on lui avait dit <<tu verras en France, on n'a qu'à se baisser pur ramasser les billets de 1 000, à sa descente du train, il a trouvé un billet de 10 000...…. ce qui ne l'a pas empêché de travailler dur toute sa vie, bon week-end, bisous 

     

    17
    Samedi 4 Mai à 19:16

    je trouve que tout ce qui se passe en moment est effrayant...il va faire froid cette nuit j'espère que les fleurs n'en souffriront pas...bonne soirée

    16
    Samedi 4 Mai à 16:39

    Coucou Mireille 

    C'est horrible je le sais , que de tel situation existe encore à notre époque , mais on ne peut aider tout le monde , alors que chez nous des personnes dorment et vivent dans la rue !!

    Bisous

    Danielle

    15
    Samedi 4 Mai à 16:16

    ils sont des mille et des cent à vivre cette mort évitable, nous devons empêcher coûte que coûte nos dirigeants de freiner leur arrivée chez nous, si riches malgré toutes nos misères, par rapport à eux dont nous exploitons les richesses, luttons contre les peurs d'eux qu'on nous inflige pour mieux faire passer les messages mensongers de ces politiques du rejet !

    bravo Mireille pour cet émouvant témoignage !

    amitié .

    14
    Samedi 4 Mai à 15:32

    Je pense qu'ils s'en moquent

    JP

    13
    Samedi 4 Mai à 11:23
    Marie de Clessé

    C'est vrai on nous culpabilise...C'est horrible ce qui arrive en ce moment pour toutes ces personnes...Mais à notre échelle que pouvons nous faire???

    C'est comme pour l'écologie, nous faisons ce que l'on peut pour trier nos déchets, mais que pouvons nous faire de plus???

    Le monde part à la dérive, tout le monde le voit, il ne faut pas être sorti de l'ENA, ni avoir fait de hautes études pour le constater...Mais une fois encore que pouvons nous faire???C'est toujours la même question que je me pose....

         Bisous à toutes

            Marie.

    12
    Samedi 4 Mai à 11:23

    Une triste histoire ça fait mal au coeur...Merci pour le partage Mireille.

    Gros bisous et bon samedi.

    11
    Samedi 4 Mai à 11:08
    Mitou

    C'est triste de lire ce texte mais je suis comme Cathy et Rose nous ne pouvons plus accueillir tous ces malheureux les richesses ne se ramassent pas à la pelle dans de verts pâturages ! Nos agriculteurs survivent le travail manque cruellement et les sans abris sont de plus en plus nombreux on meurt aussi sous les ponts à Paris et ailleurs. . . . !

    Gros bisous et bon week-end

    Mitou,

    10
    Samedi 4 Mai à 10:04

    Sur une note plus optimiste... bon w-e Mireille, bisous

    9
    Samedi 4 Mai à 09:58

    ah oui quelle horreur, pauvres gens, moi je le dis sans arrêt à mon fils, qui a tendance à dire que la migration faut pas l'accepter, moi je lui dis que si ça se trouve un jour, nous français seront peut être obligés de migrer au nord, en suède ou autre ??? va savoir de tout temps les gens ont migrés .. 

    j'imagine même pas l'enfer pour cet homme qui au final, ne s'attendait pas à ça … et la mère dans tout ça , quel sang d'encre elle a du se faire ! des drames.. 

    ils n'ont pas le choix.. moi perso, ils ne me dérangent pas du tout, ils ne prennent pas notre travail, comme certains le disent.. puisqu'ils prennent tous les boulots que les blancs ne veulent pas faire .. sont très courageux, et familles eux !! 

    il est très beau ton texte.. mais triste. 

    un bon w.end, et un gros bizou à toi , flo

    8
    Samedi 4 Mai à 09:40

    Bonjour d’Angers …
    Oui! Quelle chance … ils ont de pouvoir manifester librement … en jaune ...
    Bonne journée ... Amicalement ... ¢ℓαυ∂є …

    7
    Samedi 4 Mai à 08:58

    Il y en a eu des drames à Lampedusa un port de débarquement de la misère.

    L'illusion trop souvent d'une vie meilleure qui s'avère semée d'embuches et de discriminations.

    Une pensée pour ces malheureux.

    Bon week end.

    6
    Samedi 4 Mai à 08:49

    Un texte très émouvant Mireille, qui devrait réveiller les consciences mais je trouve que de plus en plus cette situation ne provoque que rejet et repli sur soi , c'est vraiment désolant .

    Bonne journée 

    Bisous

    5
    Samedi 4 Mai à 08:18

    Un texte poignant Mireille. Quand je pense que nos pays riches font la chasse à tous ces malheureux qui essaient de mener une vie descente en fermant leur frontières et en menant une politique xénophobe... quel honte ! Il n'est pas dit qu'avec ce bouleversement climatique que nous connaissons et ne fera que croitre, nos petits enfants n'aient pas à fuir dans des espaces moins hostiles. Et là, un juste retour des pratiques xénophobes s'appliqueront !

    Bises et bon weekend

    4
    Samedi 4 Mai à 08:18

    on ne peut pas faire comme si ...cela n'existait pas 

    Mais on ne peut pas non plus porter tous les malheurs de la terre 

    Que faire si les dirigeants de la planète sont incapables de nos jours 

    Je suis fille d'immigrés, je sais ce que cela veut dire  la misère humaine mais je SAIS , je sais aussi que mes parents n'ont jamais attendu que ça tombe tout seul , ils ont durement travaillé pour nous donner un semblant de vie meilleurs mais cela colle à la peau à vie ! et de nos jours certains comportements m'insupportent ...

    Bisous

    Bonne journée 

    3
    Samedi 4 Mai à 07:43

    Pauvre Ousmane et combien sont-ils ?????????? même si la lecture est poignante  On ne peut dire que merci d'être en France ,que pouvons nous faire à notre échelle !!!  quittons -nous ce jour sur une bonne chose ,hier cueilli un saladier de cerises douces et sucrées ,Jallen arrive à dix heure  il va se régaler  , Bon te voila parquée  !on verra ta ville à la télé  hihihihi  bises Mireille  

    2
    Samedi 4 Mai à 07:13
    CathyRose

    Je ne pense pas qu'on l'oublie, mais que faire ...?
    Après leur dire qu'il n'y a qu'à " se baisser pour ramasser les richesses " c'est les envoyer droit dans le mur, si c'était vrai y aurait-il autant de SDF chez nous ...? Enfin je ne sais pas, ce qui est certain c'est que c'est bien triste ...
    Bon week-end, bisous !
    Cathy

    1
    Samedi 4 Mai à 05:56

    oh oui que de drame en ce 21 ème siècle !!

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :