• L'étable...

    En feuilletant ce livre "Paroles d'enfance",

    j'ai eu envie de partager ce témoignage.

     

     L'étable...

    ... j'ai souvenir de vacances

    chez ma mémère Marie dans un village lorrain.

    J'allais chercher le lait dans un bidon en fer....

     

    L'étable...

    ... ce n'était déjà plus disposé de cette façon, l'habitation était bien séparée de l'étable

    mais dire que nos anciens vivaient ainsi....

    Avez-vous ce genre de souvenirs?

    Bon mardi!

     

     

     

     

    « Merci tout plein!Centre des congrès à Metz. »

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    34
    Mercredi 8 Novembre à 12:05

    Et surtout on ne manquait pas de beurre.On en trouvait fabriqué dans des barrattes.J'en ai encore odeur et goût dans mes neurones!

    Bonne journée.

    33
    Mardi 7 Novembre à 22:35
    Mitou
    J'ai passé très souvent mes vacances à la campagne chez ma tante et nous allions rendre visite à des cousins fermiers qui habitaient avec les vaches il y avait juste une barrière qui les séparait et souvent les poules étaient sur la table à côté de la motte de beurre,je te dis pas l'odeur mais ils se tenaient chaud et tout le monde était en bonne santé ! Lol
    Gros bisous
    Mitou
    32
    Mardi 7 Novembre à 20:10

    Bonsoir Mireille. J'allais chercher le lait dans un bidon en fer dans une maison voisine et j'avais peur car il y avait des oies qui s'attaquaient à mes mollets. Bisous

    31
    Mardi 7 Novembre à 20:00

    bonsoir ma belle ,ah! là là , que de souvenirs , journée sans soleil mais qu'est-ce que ça caille ,mais ça a gelé cette nuit , bonne soirée , bisous

     

    30
    Mardi 7 Novembre à 18:52

    Pas trop de souvenirs de ferme  en région Lorraine mais plutôt à Maillet quand nous allions rendre visite à la famille . La cousine de papa avait une ferme , l'habitation était bien séparée aussi de l'étable, et je dois dire que  je me souviens bien de tous les animaux qui y vivaient . Les odeurs , oui on finit par s'y habituer . En randonnée en Lozère pendant un orage de nuit nous avons dormi dans une grande étable, ce qui me gênait le plus c'était le bruit pas les odeurs .  

    Bonne soirée 

    Bisous 

    29
    Mardi 7 Novembre à 18:27

    Ce genre de vie m'aurait plu si ce n'est l'odeur ! Là j'ai vraiment du mal mais la proximité des bêtes me plaît beaucoup. Bisous

    28
    Mardi 7 Novembre à 17:54

    Coucou Mireille, sacré bond en arrière..h" oui, on vivait dans les maisons des agriculteurs..3 fermes dans mon petit village, que de bons souvenirs...mais pas assez de place pour tout  raconter ici..que j'aimerais sentir encore ces bonnes odeurs et boire un peu de lait..du vrai..pas en brique...passes une bonne soirée, au chaud...bisous

    27
    Yvonne Anne
    Mardi 7 Novembre à 17:40

    J'ai beaucoup aimé ce passage que tu nous as offert, Mireille.

    Que de souvenirs, puisque une partie de ma parentèle faisait partie du monde agricole!

    Dernièrement,lors de notre cousinade,certaines de ces odeurs ont chatouillé mes narines car nous n'étions guère éloignés d'une ferme......moderne....donc, il y en avait un peu moins !!

    Comme tu le devines, nous nous sommes retrouvés tous  avec grand bonheur!!

    Bisous et douce soirée à vous deux.

    26
    Mardi 7 Novembre à 17:27

     bonsoir mireille

     oh qu'il est doux de se rémémorer ces années  malheureusement pendant la guerre j'étais bien petite et nous étions partis avec ma tite maman chez ma grand mère à la campagne c'était l'exode difficiles années certainement pour ma maman pour nous qui venions de la grande ville mais la au moins nous avions des bons légumes et les biberons assurés mais c'était dure très dure même je t'embrasse mireille merci pour ce texte si vrai douce soirée et des bisouss de bords de mer monette

    25
    Mardi 7 Novembre à 17:17

    Oh que oui j'ai beaucoup de souvenirs, le cabinet dans la cour, se laver avec l'eau de la pompe, pas de chauffage à part une cuisinière charbon etc bise et bonne soirée

    24
    Mardi 7 Novembre à 17:13

    absolument lorsque j'étais en vacances chez mes grands-parents j'allais chercher le lait tous les soirs avec un récipient bien spécifique chez le fermier voisin...belle soirée

    23
    Mardi 7 Novembre à 15:59

    Bonjour Mireille,

    C'est bien pour eux que la vie est évoluée, mais il ne faut pas croire pour autant qu'ils se trouvaient malheureux à cette époque, c'était leur vie.

    Bisous. Mamyariane15

    22
    Mardi 7 Novembre à 15:44

    Je suis née dans une ferme.Mais je n'ai jamais vécu ainsi, ni mes grand-parents non plus .

    Je n'allais pas souvent dans l'étable car je détestais l'odeur.

    Un très joli texte 

    Bises

    21
    Mardi 7 Novembre à 15:36

    Bonjour Mireille.  Heureux partage que voilà et de bons souvenirs d'enfance qui me reviennent en mémoire.  Merci de ce partage.  Bonne semaine à toi et gros bisous. 

    Amialement Emile. 

    20
    Marie-France
    Mardi 7 Novembre à 14:34

    Bonjour Mireille

    J'ai beaucoup de souvenirs quand j'allais dans la ferme de ma grand-mère. Celui de la naissance d'un veau avec mon oncle et moi je regardais avec mes yeux émerveillés. Quand je passais mes vacances à la campagne j'allais chercher le lait dans un pot en fer à la ferme du maire du village. Je te souhaite une bonne fin de journée.

    19
    Mardi 7 Novembre à 14:02

    J'ai aussi de merveilleux souvenirs avec ma bonne Mamama en Alsace j'emmenais les vaches aux champs et à la fontaine c'était trop bien , bisous !

    18
    Mardi 7 Novembre à 13:56

    Bon, je suis rassuré, ce n'est pas un article mathématique.

    J'y ai pensé avec le titre, l'étable de multiplication.

    Amicalement. Yann

    17
    Mardi 7 Novembre à 11:05

    ah oui ça la vie a bien changé et heureusement !  j'ai eu des cousines qui vivaient dans une ferme !,  du grand père aux petits enfants !  comme ça et pire ... il fallait venir en bottes sinon dur dur et les mouches et +++ ! ... ...  je n'y suis jamais retourné ! bisous bel am a+ 

    16
    Mardi 7 Novembre à 09:54

    Bonjour Mireille 

    Que de souvenir moi aussi j'ai connu ça ! et malgré que c'était la guerre , oui c'était le bon temps , boire le lait chaud qui sortait du pie de la vache  et dire que maintenant on stérilise tout !!

    Voila la maison est vide depuis hier ! je n'entends plus que le bruit de la machine où valse draps , serviettes et nappes  en me disant à la prochaine ......Tout s'est bien passé avec un temps potable , ils étaient content et moi aussi , bien que je t'avoue être fatiguée !! mais ça passera 

    Bonne journée ma petite Mireille 

    Gros bisous Ton amie 

    15
    Mardi 7 Novembre à 09:50

    CC Mireille... En effet, gamine, j'allais chaque jour avec mes frères chercher le lait à la ferme voisine... avec une louche, la fermière remplissait nos "biches à lait" (comme on dit par chez moi) je me rappelle l'odeur du fumier, du purin qui s'écoulait devant la porte !!!!

    Bonne journée, bisous

    14
    Mardi 7 Novembre à 09:43

    alors moi oui, mais pas vraiment de bons souvenirs, je détestais aller à magny dans l'yonne, petite j'aimais ça j'ai même donné le biberon à un bébé mouton ! mais plus grande, ça ne me plaisait plus j'aimais pas l'odeur du fumier, je déambulais avec mes talons compensés dans la ferme des cousins, qui eux etaient super contents de conduire le tracteur !!! l'étable ou les vaches faisaient pipi en m'éclaboussant, ou en faisant de grosses bouses me donnaient la nausée !! le dindon qui me coursait lol.. j'ai une photo que je ne retrouve pas ou je suis sur le velo de courses de mon cousin en talon compensé, jean avec revers , la parisienne à la campagne ptdrrrr

    et ce que je n'aimais pas par dessus tout c'est quand l'oncle tuait le poulet pour qu'on le mange alors là !!! je mangeais que les légumes à table... pauvres bêtes déjà à cette époque j'aimais les animaux.. et quand il disait la vache va partir à l'abattoir ! ahh que j'aimais pas ces mots !!!

    mais bon c'etait l'époque ou les vaches broutaient l'herbe hein ne bouffaient pas toutes ces céréales bourrées de ???? je ne sais quoi..

    moi lol avec l'oncle gilbert et mon cousin j'étais contente là !!!

    dommage que je ne retrouve pas celle ou je suis en velo avec mes talons comique à regarder !!!!

    bon mardi à toi bibi flo

    13
    Mardi 7 Novembre à 09:39

     

    Suis de la ville, de la grande ville comme disaient certaines personnes du village de mon grand-père ( J...de Paris).. Alors le lait c'est à la crèmerie ou épicerie du coin  dans une bouteille en verre.. Quand nous étions au village, je me souviens le lait c'est la fermière qui nous le livrait dans ce fameux  bidons en fer puis ensuite ce fut épicier avec son vélo et son chariot avec ses grands bidons et ses mesures louches qui passait de maison en maison.. Et chez mon autre grand-mère du midi c'était pareil nous allions à la crèmerie avec notre pot de lait... Gros bisous de la Bretagne.

     

    12
    Mardi 7 Novembre à 08:58

    Bonjour Mireille.

    Moi, j'ai vécu un peu la même chose quand j'étais gosse.
    C'est avec la neige que je te souhaite un bon Mardi.
    Cette année, elle tombe à une date normale pour chez nous.
    Je te souhaite un bon Mardi.
     Bisous de nous deux.

    FotoFlexerAnimation

    11
    Mardi 7 Novembre à 08:43

    Bonjour Mireille 

    Moi aussi j'allais chercher notre lait dans un bidon de fer , chaque soir ..parfois pas trop rassurée par la nuit ..Bons souvenirs malgre tout 

    Bises

    10
    Mardi 7 Novembre à 08:33

    Bonjour d’Angers … (ville où il fait bon vivre) …
    Enfant j’ai connu cela … j’allais chercher le lait dans une ferme à 1 km du bourg et … tous les jours
    Bonne journée journée... Amicalement ... ¢ℓαυ∂є …


    Je vois la vie en Mauges”

    9
    @nnie54
    Mardi 7 Novembre à 07:32
    Oui Mireille j'ai ce genre de souvenirs...ma grand-mère paternelle habitait juste à côté du fameux château de Moncel puisque mon grand-père y était jardinier. En face la ferme où j'allais chercher le lait. C'est marrant j'en ai parlé il n'y a pas si longtemps... désormais la ferme est devenue une écurie. Nous avons tous dans nos ancêtres des fermiers, des agriculteurs comme on le dirait de nos jours.
    Il a encore bien gelé. J'ai bien fait de protéger mes plantations.
    Bisous, bon mardi.
    8
    Mardi 7 Novembre à 07:22

    Souvenirs heureux de mon enfance passée à la ferme de mon papa , ces odeurs me manquent toujours   eh oui !!!  merci de les faire renaître ce matin Il fait frisquet   bonne journée    bisettes 

    7
    Mardi 7 Novembre à 07:13

    Bonjour Mireille,

    J'ai le souvenir de ces odeurs, en allant avec ma grand mêre dans la ferme en face de son habitation.

    Il y a bien 63/65 ans.

    Je n'ai jamais été surprise et j'aimais ces odeurs d'étable.

    En descendant voir et nettoyer les box de nos juments.

    Une odeur chaude de foin, me prend au nez.

    Comme elles sont nettoyer tous les jours, cette odeur sent  la vie.

    Bisous Aimée

    Image associée

    6
    Mardi 7 Novembre à 06:43

    ainsi s'est déroulée mon enfance parmi toutes les fermes du village qui étaient nombreuses (trois sur un petit cent mètres de rue), nous jouions ensemble aux jeux de la ferme, à sauter dans le foin, à courir dans les prairies, à éviter les bouses de vache, les odeurs faisaient partie de nos vies ... elles ne nous gênaient pas ...

    amitié .

    5
    Mardi 7 Novembre à 06:39

    Bonjour Mireille, j'allais tous les jours à la ferme pour le lait, les étables étaient bien à part.. la bouteille de lait remplie nous attendait sur la fenêtre..

    Souvenirs.. souvenirs..

    Gros bisous Rozy

    4
    Mardi 7 Novembre à 05:46
    CathyRose

    Moi j'ai le souvenir d'aller chercher le lait dans un bidon en fer comme toi, mais on allait le chercher à la maison du fermier, pas à l'étable !
    Belle journée, bisous !
    Cathy

    3
    Mardi 7 Novembre à 03:33

    Bonjour ma douce amie Mireille

    Magnifique témoignage avec de belles photos qui me rappellent tant de souvenirs.

    J'ai habité un petit village en 54 qui s'appelait AUTREPIERRE et j'allais chaque matin chercher le lait dans des pots de lait en fer chez nos voisins fermiers, que du bonheur et de souvenirs et j'ai à peu près le même genre de photos où je suis dessus gamine...

    Merci de ton gentil pasage.

    J'arrive tout doucement pour ne pas te réveiller, compte-tenu de notre décalage horaire de 3 H.

    Continue à faire de beaux rêves.

    Je te souhaite une belle journée ensoleillée et douce.

    Je t'envoie de gros bisous d'amitié de l'île intense où il fait chaud et beau.

    2
    Mardi 7 Novembre à 03:12
    colettedc

    Oui, mais l'étable séparé de la maison, bien entedu ! Ça me fait souvenir de ma belle chatte grise, qui tous les soirs à l'heure de traire les vaches demandait la porte en regardant l'horloge au passage (toujours à la même heure) ne ris pas, c'est vrai ... et descendait la montée chez nos voisins derrière notre maison car, la dame lui sevait du lait chaud, sortant tout droit de la vache ! Ah ! La coquine, hein !!!

    Merci pour ce beau et bon souvenir Mireille !

    Bon mardi !

    Bisous♥

    1
    Mardi 7 Novembre à 01:40

    oui , j'allais chercher le lait moi aussi à la ferme 

    Que du plaisir de pénétrer dans l'écurie , l'odeur certes était entêtante , je me souviens de Madame M . endossait un tablier et un fichu sur la tête pour traire   ,assise sur un drôle de tabouret au plus près des vaches , la traite terminée ...

    à l'aide d'une grande louche elle me remplissait mon pot au lait ,

    la cour de la ferme était souvent traversée par des rigoles et le tas de fumier distillait une certaine odeur  sarcastic

    Que de bons souvenirs finalement sans chichi et dire que maintenant un rien nous déclenche une allergie ...

    Merci à toi pour ton article qui réveille de bons moments de mon enfance 

     

     

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :