• De fil en aiguille...

    Voici un texte qui m'a rappelée bien des souvenirs....

    ...sorti tout droit du merveilleux livre:

    " Paroles d'enfance"

    Les français racontent leurs souvenirs d'enfance.

    Jean-Perre Guéno - Jérôme Pecnard.

     

    De fil en aiguille...

    ... je ne me rappelle plus,

    il y a si longtemps mais depuis...

    je ne la lâche plus cette aiguille capricieuse !

    Bon jeudi!

    « Citation: l'avenir......... quelques "insolites".... »

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    30
    Dimanche 23 Octobre 2016 à 11:21

    Coucou Mireille

    Le tricot et le crochet , je l'ai appris avec ma maman ( dés l'âge de 7ans ) , mais tout se qui est couture , appris toutes seule  !!

    Bisous

    Danielle

    29
    Samedi 22 Octobre 2016 à 20:56

    Coucou Mireille

    Ah les boutons de ma grand mère ! Et ceux de maman : mon passe temps favori était de les mélanger, de les faire glisser de ma paume... bref de faire du bruit ! puis de les trier par couleurs, par tailles... d'en faire des colliers ... que maman gardait, car elle n'avait plus besoin de trier... clown

    Cependant, les cours de couture à l'école : ah quelle galère !!! La cloche sonnant la fin du cours était une vraie délivrance ....

    Merci de ce beau texte et Bisous

    28
    Samedi 22 Octobre 2016 à 13:51
    lavandine1
    Je ne me souviens plus où et quand j'ai appris à coudre.

    Bisous
    27
    Vendredi 21 Octobre 2016 à 16:51

     beau texte  , moi aussi je restais des heures  a regarder ma grand mère , j'étais toujours avec elle partout...

    26
    Jeudi 20 Octobre 2016 à 22:51

    bonsoir ma belle, c'est beau à lire ,que de souvenirs ,j'avais la couture en horreur ,à part coudre un bouton et faire un ourlet ,faut pas trop m'en demander  ,je ne trouve pas de fond de blog qui me plaise mais bon ,je vais encore chercher ,contente d'avoir retrouvé mon ordi neuf ,trop cher pour refaire le vieux , mais j'avais ma tablette ,je faisais plein de fautes ,vu que je tapais trop vite du côté météo ,ce n'est pas la joie ,de la pluie et du froid , c'est l'automne , bonne soirée ,bisous

     

    25
    Jeudi 20 Octobre 2016 à 20:37

    Magnifique texte qui m'a rappelé la boite à couture de ma grand-mère posée sur sa machine à coudre à pédale devant la fenêtre de sa cuisine, j'avais seulement 10 ans quand elle est partie et elle avait été malade un bon moment !!!

    bises, bonne soirée

    24
    Jeudi 20 Octobre 2016 à 18:37

    C'est très beau ce petit extrait !

    Excellente fin de journée.

    23
    eva
    Jeudi 20 Octobre 2016 à 16:47

     ça me rappelle bien des choses, tout ce que je sais je le dois à ma maman...ça ne s ' efface pas!

    bisous et belle soirée

    22
    Jeudi 20 Octobre 2016 à 15:55

    merci pour cette belle histoire nostalgique , je repense à maman, à Jeanine, qui cousaient si bien ! pour ma part, je me contente de recoudre mes boutons !! bonne soirée et grosses bises

    21
    Jeudi 20 Octobre 2016 à 15:31

    Que de mauvais souvenirs pour moi , l'aiguille...

    Super ton texte

    Merci Mireille

    20
    Jeudi 20 Octobre 2016 à 15:29
    Bonjour Mireille,
    Un texte bien nostalgique ... je me souviens de la patience de ma grand-mère quand elle me montrait les ponts de mousse, de jersey, les diminutions ... je n'ai pas toujours été bonne élève mais aujourd'hui je sais. Bonne journée, bises Véronique
    19
    Jeudi 20 Octobre 2016 à 14:32

    Je ne me rappelle plus non plus mais des souvenirs sont là...entre une grand-mère (pour les broderies) et une maman (pour le tricot) en train de manipuler des fils de toutes sortes...aujourd'hui, je reprends le fil...pas facile mais je vais y arriver...yes

    Bisous, @nnie

    18
    Jeudi 20 Octobre 2016 à 14:26

    Merci Mireille pour cette poésie qui est de toute beauté , cool et pleine d'amour que du bonheur ...yes

    Bisoussssssssssssssssssssss

     

    17
    Jeudi 20 Octobre 2016 à 11:47

    Bonjour Mireille ... un texte empli d'émotions et d'une certaine nostalgie !!!

    Bonne journée, BISOUS

    16
    Jeudi 20 Octobre 2016 à 11:43

    çà me fait penser à ma gd mère qui etait professeur de couture et qui a toujours voulu me montrer comment coudre ... comment créer un patron, etc.. etc.. et moi qui n'aimais pas ça ! quelle déception pour elle je l'ai vu faire et maintenant je répète ses gestes en me disant quelle gourde j'ai été, si j'avais voulu apprendre !!!

    te souhaite une belle journée, petit peu soleil sur paris, gros bibi flo

    15
    Jeudi 20 Octobre 2016 à 10:12

    Ce texte en dit long, il est émouvant 

    Bonne journée 

    Une de mes photos découpées

    Bonne journée 

    14
    AGRUIDD Bruno
    Jeudi 20 Octobre 2016 à 10:06

    beau texte : émotion... A 14 ans il a fallu que j' apprenne à repriser mes chaussettes..depuis je me suis aperçu qu 'avec un fil et une aiguille je pouvais en tirer autre chose ...; obsession?... Plaisir?... mais quand cela s’arrêtera-t-il?

    Bisous. 

     

    13
    Jeudi 20 Octobre 2016 à 09:47

    Tout en émotion ce passage , la transmission des gestes une étape clé de la relation mère enfant , je me souviens encore de ce satané fil qui jouait les filles de l'air et de ce dé qui m'énervait au plus haut point .

    Bon jeudi Mireille 

    Bisous 

    12
    Jeudi 20 Octobre 2016 à 09:38

    Joliment raconté...

    Bisous,

    11
    Jeudi 20 Octobre 2016 à 09:08

    Un rien ,une expression qui marque une vie, et elle est capitale car c'est un instant de bonheur....

    Bonne journée.

    10
    Jeudi 20 Octobre 2016 à 08:51
    Claudine/canelle

    Bonjour Mireille 

    Quel plaisir de lire ce texte si doux ..

    Merci à toi 

    Bises

    9
    Jeudi 20 Octobre 2016 à 08:13

    Bonjour Mireille .

    Désolé de ne pas t'avoir rendu visite ces derniers jours , mais nous avons eu quelques soucis sans gravités , mais suffisants pour laisser le blog de coté .

    Maintenant ça va et je reprend mes visites chez mes ami(e)s des blogs .

    Avec le beau temps qui c'est installé , je te souhaite un bon Jeudi .

    Bisous de nous deux .

    8
    Jeudi 20 Octobre 2016 à 08:13

    Bonjour d’Angers …
    Ben ! Je recouds moi-même mes boutons … et avec une patte si nécessaire mais … cela me donne des rides ...
    Bonne journée … Amicalement … ¢ℓαυ∂є

    7
    Jeudi 20 Octobre 2016 à 07:29

    J'ai bien aimé ce texte plein de tendresse !

    Il est vraiment bien écrit et très touchant !

    Bisous 

    Nicole 

     

    6
    Jeudi 20 Octobre 2016 à 07:28

    La tendre enfance ! on finit par ressembler à notre mère ou notre grand-mère quand on se regarde dans le miroir. C'est la vie.

    Bien amicalement.

     

    5
    Jeudi 20 Octobre 2016 à 06:54

    ce texte est tendre comme l'enfance ... qui nous échappe comme le fil ... mais la mémoire reste le noeud !

    amitié .

    4
    Jeudi 20 Octobre 2016 à 06:52

    Houlala  moi j'ai appris la couture avec Sœur Elise  ,j'aime toujours autant coudre  ,quel dommage que nos habits ai besoin de moins en moins de raccommodage j'ai toujours mon œuf  à chaussette , j'adorai cela  faire celles  de toute la famille  !!!  Bon jeudi  big bises 

    3
    Jeudi 20 Octobre 2016 à 06:30
    Coucou Mireille,trop bien ce texte,mais moi j'ai apprise tout toute seule... dommages il manque une petite photo de ton talent,meme si moi je sais,gros bisous du matin
    2
    Jeudi 20 Octobre 2016 à 05:47
    CathyRose

    Comme il est beau ce texte, un joli moment de complicité entre un e maman et sa fille, et une passion qui se découvre !
    Belle journée, bisous !
    Cathy

    1
    Jeudi 20 Octobre 2016 à 04:16
    colettedc

    Merci de ce gentil partage, Mireille ! Bon jeudi également ! Bises

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :