• Apprendre à écrire...

    J'ai lu cet article dans le dernier "ça m'intéresse".... et, ça m'interroge!

     

    Apprendre à écrire...

     

     

     

    Apprendre à écrire...

    J'ai tellement aimé apprendre à lire,

    à écrire,

    même avec la plume... et le buvard!

    Bon jeudi!

     

     

    « Chères grands-mères...La réserve des Monts d'Azur.. »
    Pin It

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    42
    Dimanche 4 Octobre à 18:24

    Bonsoir Mireille

    Je crois qu'on aurait besoin d'écrire en bon français sans faire des « fôtes » d'orthographes à tout va !

    41
    Samedi 3 Octobre à 21:40

    Coucou Mireille

    Tout les mercredis je fait de l'écriture avec ma petite fille , mais pas évidant de refaire ces lettres avec les boucles !! LOL !!

    l'écriture change en grandissant , mais j'aime écrire avec un stylo plutôt qu'un clavier !!

    Bisous

    DAnielle

    40
    Samedi 3 Octobre à 11:27

    La plume sergent major et le buvard, avec l'encrier et l'encre violette..et les doigts tachés !!!...j'ai connu aussi

    Heureusement qu'on conserve l'apprentissage de l'écriture cursive, les enfants sont déjà bien assez "pollués" par l'informatique jusque dans les classes......

    Bon week end

    39
    Vendredi 2 Octobre à 20:21

    De passage chez Nikole Krop, j'ai lu les échanges. Ma curiosité fait que je viens de lire l'article à propos de l'écriture. Dieu merci, chez nous, on conserve encore l'écriture manuscrite et pas en majuscules scriptes. Le clavier, c'est très bien, mais que deviendrions-nous si nous abandonnions les premiers apprentissages ? D'autant que, si je me souviens bien, mes soeurs allant à l'école, j'avais hâte d'apprendre à lire et écrire (surtout écrire). J'avais un petit cahier et j'alignais les bâtons en disant d'un air pénétré "j'écris", ce qui faisait bien rire mes parents. Par la suite, j'ai lu, et lu pendant des heures et encore maintenant, je lis mais autre chose que ces livres d'enfant qui me captivaient. Pour aller plus loin, pour moi, c'est une vaste connerie que d'imposer l'écriture inclusive puisque notre langue est exceptionnelle et comporte bien des exceptions (homme / femme...). Et puis, à moins d'avoir très tôt l'esprit agile, je vois mal comment les enfants arriveraient à assimiler les notions de masculin et de féminin autrement qu'en usant et abusant de ces inclusions ridicules. Comment noyer le poisson ou laisser sur le bord du chemin un maximum d'enfants[ je pense notamment à ceux dont les parents n'ont pas ou peu appris à lire] ? Les législateurs ne s'y sont pas trompés : ils ont renoncé à user de cette lubie pour la rédaction des lois.

    38
    Vendredi 2 Octobre à 20:20

    Et dans quelques années on n'apprendra plus aux enfants à écrire ni à compter : ils dicteront tout avec la voix et se serviront de l'ordinateur pour compter... C'est dingue... Bisous

    37
    Vendredi 2 Octobre à 17:58
    daniel

    J'ai gardé mon stylo à plume. Il est rangé sagement dans le tiroir de mon bureau. Je ne l'utiliserai plus !!

    Et l'odeur de l'encre, et les souvenirs d'école. C'était un autre temps !

    36
    Vendredi 2 Octobre à 17:13

    Coucou Mireille, merci d'être passée me souhaiter ma fête, ça m'a touchée.

    J'ai appris à lire et à écrire avec René, Jacqueline et Miro, j'aimais beaucoup ce livre. Je trouve que c'est important de savoir lire et écrire manuellement en attaché et en script, connaitre les minuscules et les majuscules pour chacune des écritures.

    J'ai encore des buvards et de l'encre et je me suis racheté un porte-plume avec des plumes sergent major. A chaque fois que mes petites-filles venaient elles me demandaient si je pouvais leur prêter. Maintenant qu'elles sont plus grandes, ça ne les intéresse plus, pas assez rapide pour elles !

    Ca fait longtemps que je n'ai rien écrit sur mon blog, j'ai beaucoup de mal à me concentrer dessus, souvent je l'ouvre et au lieu d'écrire je passe un moment à lire d'autres blogs sans même laisser un commentaire et le temps passe, mes mains et mes épaules devenant trop douloureuses, j'abondonne. Après ces quelques lignes, il faut déjà que j'arrête cry

    Je te fais de gros bisous

    35
    Vendredi 2 Octobre à 15:54

    je trouve tellement beau les belles écritures mais ce n'est pas mon cas....

    je n'ai pas appris ça à l'école mais savoir lire et écrire c'est merveilleux soyons en heureux 

    bisous

    patricia

    34
    Vendredi 2 Octobre à 15:22

    Je lirai les autres commentaires après mais là je suis  folle de rage. Car écrire "en vrai" est absolument essentiel au développement psycho-moteur de l'enfant ; dire le  contraire, c'est assassiner l'avenir ... quel monde complètement déglingué ! Je suis si heureuse d'être née dans les années cinquante. Et "accessoirement", d'être allée à l'école communale, d'avoir appris le respect, le civisme, d'aimer les livres, le silence, la musique, ... l'écriture. De ne pas être "seulement" amoureuse d'un téléphone et de-ma-petite-personne-ayant-tous-les-droits-mais-aucun-devoir, deux maladies aussi pandémiques que le virus qui nous e......

    33
    Vendredi 2 Octobre à 04:44
    colettedc

    Oh ! La ! La ! Il ne faudrait surtout pas arrêter l'apprentissage de l'écriture, hélas ! L'écriture cursive est nécessaire pour notre signature ! Merci Mireille pour ce beau billet !

    Bises

    32
    Jeudi 1er Octobre à 20:59

    l'écriture demande de la concentration, du maintien, de l'application  ... elle est un dessin qui dit les choses plus précises ... la "machine" est utile, plus rapide, plus machinale  ... pour moi, au siècle où nous sommes, les deux sont indispensables 

    amitié .

    31
    Jeudi 1er Octobre à 20:34
    lavandine

    Bon zen ... voilà un article qui a le don de m'agacer .... tu dois t'en douter ....

    Gros bisous et bon jeudi !

    Lavandine

    30
    Jeudi 1er Octobre à 19:56

    Ah l'école l'odeur du papier les buvards l'encrier que de souvenirs. Perso, en histoire j'aurai pu rester des heures à écouter l'institutrice...et les récitations deux matières que j'aimais...bisous ma douce

    29
    Jeudi 1er Octobre à 18:20

    Ah oui, la plume dans l'encrier et le buvard ! C'était chouette !  Avec les lettres à écrire bien entre les 2 lignes.

    Déjà qu'ils ne savent plus écrire, sans compter les fautes d'orthographe, si en plus, on ne leur apprend plus à écrire sur papier !

    Bisous et bonne soirée

    28
    Yvonne Anne
    Jeudi 1er Octobre à 17:34

    Savoir écrire, savoir lire.....suivre les progrès des enfants...que du bonheur!!

    Pour ceux qui ont des difficultés....il faut être patient et utiliser d'autres moyens pour les aider!!

    Il ne faut pas tout éliminer dès que des difficultés sont rencontrées.

    Bisous et bonne soirée, Mireille.

    27
    Jeudi 1er Octobre à 16:10
    Renée

    Déj que les jeunes ne savent plus le Français (et que pour ma part une remise a niveau serait fort utile) si ils n'apprennent plus à écrire ce sera des benêts finis...belle société future tiens! Bisous

    26
    Jeudi 1er Octobre à 15:19

     bonjour ma tite mireille ,

     malgré ces années après guerre ou l'on manquais un peu de tout je garde que de bons souvenirs j'ai encore en tête la bonne  odeur qui se dégageait de ma classe  les petits pupitres  et les encriers que l'ont  nettoyaient et encaustiquaient  comme si c'était hierune fois par semaine nos jolis buvards  << ils étaient roses>> sans oublier mon premier bon point que  j'étais si heureuse et fière de montrer  a mes parents , , merci mireille pour nous remémorer nos souvenirs d'antan gros bisous monette

    25
    Jeudi 1er Octobre à 14:31

    Idem j'ai toujours aimé écrire, faire des rédactions, et je bondis quand il m'arrive de tomber sur des articles truffés de fautes, je possède encore des cahiers où j'écrivais à la plume, j'adorais aller à l'école, et quelle fierté pour mes parents et mes frères quand ils on su que j'avais eu mon certificat d'études à 13 ans et 5 mois, c'était une autre époque Mireille, bises et bonne fin de journée.

    24
    Jeudi 1er Octobre à 12:22

    Comme toi j'aimais bien ces pages d'écriture même si parfois c'était la galère avec le porte plume . Je me demande comment on peut se poser la question , l'écriture cursive  apprend aussi la maitrise du geste et de la coordination ce qui est nettement moins évident avec l'écriture scripte .

    Bonne journée 

    Bises  

    23
    Jeudi 1er Octobre à 10:56

    je garde un bon souvenir de cet apprentissage et de ma fierté à progresser

    l' écriture nous est propre, conservons là

    bisous et belle journée

    22
    Jeudi 1er Octobre à 09:57

    Pour moi l'écriture et la lecture c'est primordial, moi aussi j'ai appris à écrire avec la plume sergent major jamais avec le stylo bille ce fût un temps !!!

    21
    Jeudi 1er Octobre à 09:43

    Que de souvenir de ces pages écritures cursives ou manuscrite à faire, les pleins, les déliés et un petit pâté par ci .. J'adorais et j'adore toujours écrire à la plume ou au stylo plume c'est comme dessiner pour moi...  Ecrire en scripte peu porter à confusion avec certaine lettre b-d , p-q , u-n ..et pour les accents le enfant ne sait plus détacher les mots au bon endroit..... bonjour orthographe... Alors apprendre à écrire avec un clavier ! ! !.........

    Bon mois octobre Mireille bisous.

    20
    Jeudi 1er Octobre à 09:40

    Et les encriers incrustés dans les bureaux de l'école que l'on remplissaient avec amour. J'adore. J'ai trouvé dans une vieille boutique de Tortona en Italie, un beau porte plume avec un assortiment de plumes d'époque que je me suis empréssé d'acheter. Ma petite fille de cinq ans m' a demandé à quoi cela servait ..Mdrrrr

    Bon jeudi

    19
    Jeudi 1er Octobre à 09:34

    Je vais faire simple ...
    Il faut continuer à apprendre aux petits, aux jeunes , l'écriture liée en incluant pourquoi pas également dans le cursus scolaire, des cours de dactylographie pour apprendre à bien utiliser un ordinateur
    Je ne comprends pas la raison qui incitent certains pays à apprendre l'écriture scripte car mal utilisée e l l e a p p o r t e r d e s d i f    f i c u l t e s d   e  l e c t  u r e pour celles et ceux qui lisent un texte mal écrit 
    Petite j'ai encore jusque ma deuxième année primaire (c'est à dire jusque mes 7 /8 ans) à écrire avec une plume  ... 
    Une chose également que je ne parviens pas à comprendre, c'est "comment" les professeurs de nos jours laissent passer ainsi autant de fautes d'orthographe et de syntaxes aussi sans les faire corriger par les élèves

    18
    Jeudi 1er Octobre à 09:20

    le problème c'est pour les gauchers : ce n'est pas facile avec eux et ils le vivent assez mal

    17
    Jeudi 1er Octobre à 08:49

    Oui il faut continuer a apprendre à écrire  à nos enfants !

    J'en ai gardé un bon souvenir 

    Bises Mireille 

    16
    Jeudi 1er Octobre à 08:45

    Bonjour d’Angers,
    Cela n’a pas été un problème pour moi … j’aimais l’école …
    Bonne journée … Amicalement … Claude

    15
    Jeudi 1er Octobre à 08:43

    Bonjour Mireille.

    Une petite visite en ce début du mois d'Octobre pour te le souhaiter agréable.

    Bisous de nous deux.

    14
    Jeudi 1er Octobre à 08:26

    Je te rejoins Mireille, j'ai toujours aimé lire et écrire. Par contre, utiliser le porte plume m'a laissé de mauvais souvenirs. Les encriers placés à droite sur les tables d'écolier à deux places m'ont compliqué la tâche. Etant gauchère, je faisais des pâtés sur mon cahier, ce que la maîtresse ne manquait pas de me faire remarquer. Alors, pourquoi ne pas plonger ma plume dans l'encrier du voisin plus à ma portée. Et là, ce furent les coups de coude du voisin... Ces brimades ont fini de me dissuader d'abandonner ma patte gauche pour apprendre à écrire de la main droite. 

    Bises et bon jeudi

    13
    Jeudi 1er Octobre à 08:15

    Apprendre à écrire et à lire... de bons moments riches à conserver.

    Mais vu que tout fou le camp... on peut se poser des questions sur le devenir de l'école !

    12
    Jeudi 1er Octobre à 08:11

    Bonjour Mireille, je trouve que c'est important l'écriture... j'ai toujours aimé.. ainsi que la lecture...

    Belle journée gros bisous

    11
    Jeudi 1er Octobre à 08:01

    hier matin je crois ou midi je sais plus aux infos j'ai entendu parler des jeunes qui faisaient plein de fautes, car mon fils pas très bon en français.. grrr me dit souvent ils s'en fichent des fautes dans ce que je fais du moment que je suis performant dans mon boulot, ils disaient que non, revirement de situation, ce qui etait vrai il y  a 10 ans ne l'est plus.. maintenant les sociétés n'ont pas envie que l'on se dise que dans leur boite les gens font des fautes, un employeur disait si j'ai 2 cv,  l'un le mec hyper performant mais la lettre pleine de fautes, je prendrai celui qui est moins qualifié, quitte à le former.. mais qui ne fait pas de faute ! comme quoi.. le français est important aussi..

    ma directrice avait pour habitude de prendre des stagiaires (MF qui est restée amie avec moi) un jour dans son courrier je découvre une demande de stage écrite en abrégée ... je te jure que ça surprend..

    Mme... truc muche..  "Jaimeré fer stag a lécol du X au X ché vou, appelé moi.. " et le prénom de la gamine..

    elle me dit ah mon dieu la pauvre si elle fait ça pour un employeur elle est morte.. on l'a prise et MF m'avait dit de la reprendre à chaque faute et de lui expliquer qu'une lettre devait contenir aucune faute et surtout être écrite et non en abrégé !!!

    elle l'avait eu à l'école, pendant toute sa scolarité au primaire;; ensuite elle a eu ses frères, les parents certes pas français ne pouvait aider à l'école mais elle faisait des fautes énormes toujours 0 en dictée, son papa etait boulanger, venait tous les samedis matins à l'époque apporter des croissants aux instits a la pose de 10H

    des gens pauvres mais le coeur sur la main, pour cela qu'elle l'a prise, j'ai eu un mal fou à lui faire apprendre certains trucs, il aurait fallu qu'elle recommence toute sa scolarité je lui avais préparé des modèles pour demander un stage, une formation, une lettre de motivation pour un travail elle n'avait qu'à changer, certains mots tout dependait les boites auxquelles elle postulait, elle voulait devenir comptable elle aimait les chiffres mais même ça MF et moi on se demandait si elle pouvait y arriver, jelui avais retaper un beau CV , bref on a fait ce que l'on a pu pour l'aider, même des dictées mais les fautes se renouvelaient elle imprimait pas ce qu'on lui disait ....

    je ne sais pas comment s'appelait la méthode pour apprendre à lire à mon époque CP en 1965 ... je ne me souviens plus, en tout cas, tout le monde savait lire et écrire et même s'ils faisait des fautes elles etaient moins énormes que celles faites maintenant, mon fils je reste persuadée, que ça vient de la méthode de lecture qu'il a vu visuelle, c'etait casper le fantôme , d'après des images ils savaient écrire le nom mémoire visuelle je sais plus .. tu vois le truc.. et moi je lui apprenais à ma façon, mais je n'ai pas les qualités requises, pour apprendre à un enfant, je lui ai même fait redoubler son cp, car il y etait à 5 ans.. à peine..

    j'avais appris que B ça se be .. C - ce  D - de etc.. et que BE ça fati be  BA - ba  que Bé ça bé que Bè ça fait bè et ça pour chaque lettre de l'alphabet.. ensuite des mots à prononcer, et à se répéter pour les savoir par coeur.. et on lisait beaucoup, ce qui m'a donné très envie de lire dès le départ alors que mon fils ne supportait pas pour lui c'etait un calvaire je n'ai reussi à lui faire lire que les Harry potter, merci ... d'ailleurs.. et le journal TV..

    tu te souviens de la méthode utilisée pour ton fils ??  et la tienne ?

    tu vas voir qu'ils vont revenir à la méthode, que l'on avait avant ou celle de nos parents maman avec son certificat d'étude, ne fait aucune faute.. quant à ma gd mère c'etait quelqu'un de très instruit et elle ne supportait pas les gens qui font des fautes, sa mère mon arrière gd mère etait institutrice, la tante lily sa soeur sténo dactylo.. et la tante jeanne femme soeur de mémé , mamamn de ma marraine ne faisait aucune faute.

    par contre les garçons font plus de fautes que les filles ça a toujours été, mon papa faisait des fautes, mon ex mari aussi, par contre mon pote pierre non..

    ça serait bien de revoir tout cela car je ne suis pas persuadée par les nouvelles méthodes.. voilà ma prose du matin..

    ce matin courses du moi à intermarché pour maman. il pleut ça va pas être joyeux aujourd'hui et les ouvriers sont là pffff.. bien qu'avec ce temps vont pas pouvoir bosser.. je t'embrasse bon jeudi à toi ma belle bibi flo

     

    10
    Jeudi 1er Octobre à 07:59
    Une fleur de Paris

    Bonjour Mireille,

    J'ai appris à écrire avec un porte-plume et de l'encre violette. J'aimais bien. J'espère que nos chères têtes blondes n'apprendront pas à écrire sur un clavier, déjà que le niveau scolaire est en baisse, alors là oups !

    Bonne journée, bises, Véronique

    9
    geneviève vestiaire
    Jeudi 1er Octobre à 07:22

    Quels bons souvenirs.... plaisir renouvelé lorsque mes enfants, puis mes petits enfants s' appliquaient à faire des lignes d'écriture...... et me les montraient fièrement..... 

    Bonne journée, bisous,

    Geneviève

    8
    Jeudi 1er Octobre à 07:04

    Je me souviens des plumes, de l'encrier inséré dans le bureau, des buvards roses... et des jolies lettres que l'on apprenait à faire avec des "pleins" et des "déliés" !!! 

    Apprendre à écrire avec un clavier... cela me laisse songeuse... cela n'a absolument rien à voir avec l'écriture manuscrite et je ne pense pas que cela puisse remplacer l'apprentissage "avec la main"...

    Très bonne journée et gros bisous

    7
    Mitou
    Jeudi 1er Octobre à 06:47
    Oui je pense que beaucoup de personnes jeunes mais aussi plus anciens devraient apprendre à écrire avec de belles lettres qui font les belles pages !
    Gros bisous et bonne journée
    Mitou
    6
    Jeudi 1er Octobre à 06:36
    Marie de Clessé

    Bonjour Mireille!!! J'espère que nous n'en arriverons pas làfrown je sais bien que tout fou le camp mais quand même...

        Moi j'adorais faire des pages d'écriture avec la plume sergent major, avec les pleins et déliés, c'était si joli...Comme du dessin...

          Je te souhaite un bon mois d'octobre, ainsi qu'à toutes les personnes qui visiteront ton site!!!

        Bisous très pluvieux dans les Hauts de France

          Marie.

    5
    Jeudi 1er Octobre à 06:11

    j'aimais et j'aime toujours écrire, et je pense que cela aide à lire et aimer la lecture 

    4
    Jeudi 1er Octobre à 06:08
    CathyRose

    Et bien encore heureux qu'on apprenne toujours à écrire avec un stylo ! J'aime tellement écrire ( à la main ! ) que ce serait sacrilège pour moi si on décidait d'apprendre sur un clavier.
    Belle journée, bisous.
    Cathy

    3
    Jeudi 1er Octobre à 05:53

    oui je me souviens de ce miracle 

    Savoir écrire 

    Savoir lire 

    Merci Maîtresse , je ne l'oublie pas ce bonheur 

    Ton billet est merveilleux !

    Bonne journée 

    Bises 

    2
    Jeudi 1er Octobre à 03:30

    Bonjour Mireille

    j'ai commencé sur une ardoise, ensuite avec la plume

    Je te souhaite une bonne journée

    Avec amitiés René

    1
    Jeudi 1er Octobre à 00:28

    Bonsoir Mireille. Pour ma part j’ai pas vraiment aimé apprendre à écrire, surtout avec de l’encre. J’avais toujours les doigts salis et je ne pouvais pas faire un travail sans saleté.

    Mais j’adorais lire et apprendre les mots. 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :