• 115 ans, un bel âge...?!

    Je l'ai entendue et j'en suis encore émue...

     Soeur André fête ce lundi ses 115 ans. La doyenne métropolitaine, et probablement également la doyenne des Français, est née le 11 février 1904. Lucile Randon, devenue à 40 ans Sœur André, ne voit plus très bien, n'entend pas grand chose mais elle a toujours toute sa tête.

     Sœur André, née Lucile Randon, fêté ses 115 ans le 11 février. Ce jour là elle fêtait ses 113 Sœur André, née Lucile Randon, fêté ses 115 ans le 11 février. Ce jour là elle fêtait ses 113 © Maxppp / Luc Boutria

    Lucile Randon est née à Alès, dans le Gard, le 11 février 1904. Doyenne des Français en métropole, et probablement aussi doyenne des Français tout court (puisque Tava Colo, une habitante de Mayotte, serait née le 22 décembre 1902 mais l'État civil de l'île est sujet à caution), celle qui est rentrée dans les ordres, et se fait appeler depuis Sœur André, fête ce lundi ses 115 ans.

    Après avoir été gouvernante à Marseille et institutrice à Versailles, notamment chez la famille Peugeot, elle entre dans la Compagnie des Filles de la Charité en 1944. Sœur André passe 28 ans à l'hôpital de Vichy pour s'occuper d'orphelins et des personnes âgées. Elle servira également dans la Drôme.

    L'âge venu, après 30 ans passés à l'EHPAD des Marches en Savoie, Sœur André s'est transférée à 105 ans à l'EHPAD Sainte-Catherine Labouré de Toulon. C'est là que France Inter l'a jointe. Avec un peu de difficulté, c'est vrai, car la vieillesse a abîmé son audition. Sa vue aussi est très diminuée et elle est devenue dépendante, ce que cette femme parfaitement lucide, qui parle franc et qui a vécu trois guerres, comme elle dit, a du mal à supporter. 

    FRANCE INTER : Qu'est ce que ça fait d'avoir 115 ans ?

    SŒUR ANDRÉ : "C'est dur à avaler parce qu'on a beaucoup d'inconvénients qu'on ne peut pas toujours dire. On n'est plus libres, voyez-vous. Je ne peux plus marcher, je ne peux plus manger seule, je suis tout à fait dépendante et ça ne me plait pas parce que j'étais très indépendante. C'est très dur à avaler. Et puis on ne dort pas bien parce qu'on a toujours mal quelque part, ce n'est pas rigolo. Avec les compagnes ou les gens autour de moi, je ne peux plus beaucoup parler car les souvenirs ne me viennent pas forcement. Et puis je ne les connais pas car j'ai changé plusieurs fois d'endroit, alors ce n'est pas drôle pour moi. Mais enfin, j'ai trouvé une maison et ici, à part les inconvénients, c'est le paradis, car il y a des êtres inimaginables de bonté." 

    FRANCE INTER : Comment vous voyez le fait d'être la doyenne de France, en tirez-vous une certaine fierté ?

    SŒUR ANDRÉ : "Je suis la doyenne de France et la troisième du monde, on vient de m'apprendre ça. Je n'en tire aucune fierté, je préférerais être la plus jeune pour pouvoir bien travailler. Car l'inaction, ne pas pouvoir lire, broder, tricoter, tout ça me manque et on ne peut pas être toujours à côté de moi pour me tenir compagnie car il y a beaucoup de travail ici. Alors je suis un peu seule et isolée et ce n'est pas très drôle d'être seule dans sa chambre, avec ses douleurs."

    FRANCE INTER : Quel a été le plus beau jour de votre vie ?

    SŒUR ANDRÉ : "Le retour de mes deux frères de la guerre de 14. J'ai eu le bonheur de les voir revenir tous les deux, même si le premier était gravement blessé. Le plus jeune était bien en forme, officier, galonne, médaillé. D'un gamin, on avait fait un soldat vaillant et ça, j'en étais fière. Il est arrivé à la maison au milieu de la nuit. Quand je me suis levée pour aller à l'école, Maman me dit que mon frère Lucien est arrivé. Ça a été la joie. Il s'est réveillé, il m'a embrassé, j'étais tellement heureuse."

    FRANCE INTER : Quel est le secret de votre longévité ?

    SŒUR ANDRÉ : "Je n'ai aucun secret, trois fois je suis allée à la mort et trois fois j'en suis sortie. On ne sait ni pourquoi ni comment. J'avais une jumelle. Ma sœur est morte accidentellement à 18 mois, à l'époque nous étions séparées, chacune chez une nourrice. Je pense que le Bon Dieu veut que je remplace les jours qu'elle n'a pas vécu."  

    FRANCE INTER : Comment voyez-vous le monde d'aujourd'hui ?

    SŒUR ANDRÉ : "Il est terrible, je trouve qu'on ne s'aime pas, on se déteste les uns les autres, on ne se cherche que des noises au lieu s'aimer et de s'entraider."

    FRANCE INTER : Qu'allez-vous faire pour votre anniversaire ?

    SŒUR ANDRÉ : "On me lève, on me fait belle, on m'amène à la messe – je suis en fauteuil roulant. Il y a une belle messe avec plusieurs prêtres et de la famille et des résidents. Ensuite on fait un repas spécial et puis il y a une petite réunion avec tout le monde et puis on se sépare en se souhaitant une bonne année. Dans le temps, j'étais très heureuse ce jour-là car on invitait pas mal de famille et des amis. Mais maintenant je suis trop fatiguée. C'est lourd à porter de faire des sourires à tout le monde toute la journée, dire un petit mot à chacun. Vous savez à 115 ans, ce n'est pas le rêve car parfois je dois dire des bêtises, à des moments on n'est pas très lucide."

    FRANCE INTER : Que peut-on vous souhaiter ?

    SŒUR ANDRÉ : "Surtout que les guerres finissent. Trois guerres, c'est beaucoup pour une vie. Durant la guerre d'Algérie, j'étais à l'hôpital de Vichy et j'en ai vu partir des petits gars… Je me souviens d'un très beau garçon, un maçon qui avait restauré la chapelle, il était charmant. Il est revenu de la guerre, mais une bombe avait explosé à côté de lui et il avait perdu la tête, il ne reconnaissait plus personne. Un beau garçon de 22 ans, ça faisait mal. Quel garçon charmant c'était...

    Et que le Bon Dieu vienne me prendre bientôt. Partir pour soulager les gens qui s'occupent de moi et pour que je puisse retrouver ma famille et mes amis. 115 ans c'est suffisant, j'espère que le Bon Dieu me prendra cette année."

    Bon anniversaire Soeur André!

    Bon mardi!

     

     

     
    « Lundi = sottises..Mange ta soupe.... »

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    37
    Jeudi 14 Février à 15:35
    renee

    Super émouvant cet article surtout la fin et comme on peux (enfin imagine) comprendre. Amitiés

    36
    Jeudi 14 Février à 08:38
    C'est très émouvant de lire cet article. Mais franchement, je ne pense qu'arriver à cet âge soit un bonheur. D'ailleurs elle le dit. Mais bon, quand la vie est là, il est difficile de faire autrement...
    @.
    35
    Mercredi 13 Février à 17:49

    arf la pauvre, si elle avait une famille qui s'en occupe, elle penserait différement je pense, ma petite mémé qui s'est éteinte à 104 ans, n'avait pas du tout envie de partir, avait toute sa tête aussi, était autonome, pas de couche, marchait encore, elle est descendue son premier etage jusqu'à ses 102 ans et demi..  et quand elle nous voyait arriver le dimanche avec kevin et ses copains, elle disait mes rayons de soleil . comme j'étais au chomage, à l'époque, je faisais les courses et tous les deux jours je passais chez mémé et maman, elle adorait mes visites, tous les jours elle me disait, tu sais que je t'aime hein, des fois que je meurs dans la nuit .. la pauvre, elle me manque tellement… mais bon mémé était très entourée, on faisait le repas de famille le dimanche à 4/5 pas plus, pour ne pas la fatiguer, je lui montrais l'ordinateur, elle disait que c'était magique, on a acheté une super grande télé comme ça elle voyait le tour de France comme si elle y était !!!  mais bon 115 ans c'est sûr que c'est 11 ans de plus ! 

    pauvre femme, si elle souffre autant partir, mais mourir, c'est jamais réjouissant..; 

    34
    Mardi 12 Février à 22:39

    Oui j'ai entendu aussi, comme elle le dit bien j'espère que le bon Dieu la prendra cette année car enfin pourquoi vivre en renonçant à tant de choses? quel plaisir a-t-elle à ne rien voir, à peine entendre et surtout à souffrir!!!

    je me permets de te souhaiter une bonne nuit à cette heure-ci, bises

    33
    Mardi 12 Février à 21:12

    bonsoir ma belle ,c'est très beau , j'espère que tu as passé une bonne journée ,moi , à part faire du ménage , faire un gâteau au chocolat pour le fiston que j'attendais et qui n'est pas venu et quelques courses , et sans oublier détendre une lessive , le mardi est vite passé , du côté météo , c'était brouillard et moins 2 ,bonne soirée , bisous

    32
    Mardi 12 Février à 20:35

    Quelle émotion de lire cet article, une leçon de vie,  quelle lucidité et l' altruisme qui en ressort fait de cette dame un exemple pour les gens imbus de leur personne, merci, bises du Nord.

    31
    Mardi 12 Février à 19:40

    Bonsoir Mireille. A 115 ans je trouve ses propos très sages et réalistes. Bonne soirée et bisous

    30
    Mardi 12 Février à 19:09

    bonsoir mireille

     sans doute ce soir suis je un peu trop fragile  mais  cette soeur si digne moi aussi m'a beaucoup émue quelle longue vie ???   douce soirée mireille et gros bisou monette

    29
    Mardi 12 Février à 15:09

    Bonjour Mireille 

    Magnifique hommage que tu rends à cette très vieille dame , que de chose elle à vécu , que de bouleversement dans sa pieuse vie .Bravo ma sœur, bon anniversaire vous êtes un exemple pour l’humanité

    Bonne fin de journée Mireille et merci de nous mettre tant de chose intéressante sur ton blog

    Gros bisous Hélène  

    28
    Mardi 12 Février à 14:22

    Lucide jusqu'au bout mais qu'elle vie, ces souvenirs des moments douloureux, on ne peut lui souhaiter encore de longue années puisque à 115 ans c'est déjà beau d'être arrivé a cet âge alors tout simplement je lui souhaite un très bon anniversaire

    bises amicales

     

    27
    Mardi 12 Février à 14:02

    Quelqu'un de visiblement bien. Le Seigneur, là-haut, lui destine sûrement une place de choix. Mais, est-ce vraiment un cadeau que de l'avoir contrainte à vivre aussi longtemps ? Vivre vieux, c'est enviable, mais à condition de disposer encore de soi et de ne pas souffrir de trop de maux. Bises et à plus. Florentin

    26
    Mardi 12 Février à 13:52

    Merci Mireille pour ce bel article sur soeur André émouvant ...  notre arrière petit-fils est du 11 février comme la soeur  , il a eu 8 ans ...yes

    Bisousssssssssssssssssssss

    Thérèse

    25
    Mardi 12 Février à 13:15

    une belle personne   , oui emouvant son histoire  merci Mimi  bises

    24
    Mardi 12 Février à 12:05

    Superbe interview de cette sœur centenaire. C'est beau et triste à la fois ! J'ai beaucoup aimé son secret de longévité.

    Bises et bon mardi Mireille

    23
    Mardi 12 Février à 11:38

    Quel bel hommage à cette vieille religieuse  Mireille, elle le mérite bien,

    je l'ai vue à la TV,

    quelle pertinence dans ses paroles guidées par la sagesse de la vie,

    pourtant si triste pour elle .

    Bon anniversaire à Soeur André même si je ne voudrais pas vivre si âgée .

    Quel altruisme coolbeurk

    Belle journée ensoleillée Mireille,

    Amicales bises de Christiane

    22
    Mardi 12 Février à 10:23

    Un superbe article , je ne l'avais pas lu merci d'avoir partagé ce témoignage tres émouvant . Cette sœur  garde quand même malgré son âge toute sa lucidité mais on la sent vraiment très fatiguée . 

    Bonne journée 

    Bisous 

    21
    Mardi 12 Février à 10:18

    Quelle lucidité ! Mais le fardeau de toute une vie pas facile est maintenant lourd à porter. Elle veut partir pour soulager les autres.Quand on pense à tous les égoïstes c'est une belle leçon d'altruisme qu'elle  leur donne.

    Bon mardi.

    20
    Mardi 12 Février à 09:47
    francinea

    Bonjour, 115 ans, incroyable!  je te souhaite une bonne journée, bisous

    19
    Mardi 12 Février à 09:47

    bonjour Mireille , eh bien une grande dame qui mérite ton mis à l'honneur !!!

    un bon anniversaire à cette soeur ... ... ,  oui  on devrait pouvoir partir quand on le

    souhaite  mais ?  gros bisous belle semaine a ++  amicalement

    18
    Mardi 12 Février à 09:44

    très émouvant ton billet

    belle journée

    bisous

    patricia

    17
    Mardi 12 Février à 09:35

    Bonjour d’Angers …
    Pour moi aussi 115 ans ce serait … suffisant ...
    Passe une bonne journée ... Amicalement ... ¢ℓαυ∂є …

    16
    Mardi 12 Février à 09:26

    Bonjour Mireille.

    Je lui souhaite encore de belles années.

    Depuis hier après midi, le Soleil a refait son apparition mais ce matin il fait quand même froid, un petit -7°.

    En principe ça se réchauffe un peu l'après midi, on verra.

    La météo nous annonce des journées Printanière, on verra aussi.

    Je te souhaite une bonne journée.

    Bisous de nous deux.

     

    15
    Mardi 12 Février à 09:22

    Un article très émouvant, joyeux anniversaire Sœur André !

    Bisous !

    14
    Mardi 12 Février à 08:42
    Un beau et émouvant partage... mais, je ne l'envie pas... j'espère n'avoir jamais 115 ans !
    Belle journée Mireille, bisous
    13
    Mardi 12 Février à 08:27

    Un partage très émouvant de notredoyenne.

    Beaucoup de sagesse dans ses paroles.

    Bisous et merci pour ce partage.

    Aimée

    12
    Mardi 12 Février à 08:02

    Bonjour Mireille 

    Un partage émouvant , merci  à toi 

    Joyeux anniversaire Soeur André

    Bises

    11
    Mardi 12 Février à 07:49

    Bonjour Mireille,

    Un entretien bien émouvant … Bon anniversaire madame.

    Bonne journée, bises, Véronique

    10
    Mardi 12 Février à 07:49
    Lavandine

    Pas facile le grand âge. On sen rend compte avec témoignage.

    Gros bisous et belle journée lavandine

    9
    Mardi 12 Février à 07:40

    ce n'est pas raisonnable, de vivre trop vieux, son cas me ramène à maman qui elle aussi a vécu trop longtemps, leur monde est trop petit, trop douloureux, leur vie est d'un autre temps ... je ne veux pas être centenaire  ... j'aime trop la vie pour ça !

    pauvre dame !

    amitié .

    8
    Mardi 12 Février à 07:21

    Je viens de la voir à la télé !!!  eh oui  Pas facile de vivre un siècle et on la sent bien fatiguée , je ne l'envie pas !!!   Malgré  les bons soins quelle reçoit , ses souffrances  de ce corps fatigué  sont la  ;  je lui souhaite le meilleurs pour les jours à venir , bonne journée Mireille 

    7
    Mitou
    Mardi 12 Février à 07:20

    Je viens juste de la voir à la télé ,elle prie  :je cite "pour que les gens ont un peu plus de cervelle et ne fasse plus la guerre et la bagarre !" Pour le moment çà n'a pas l'air de marcher et c'est bien triste ! Bonne anniversaire à Soeur André

    gros bisous et bonne journée

    MITOU

    6
    Mardi 12 Février à 06:33

    c'est très émouvant

    JP

    5
    Mardi 12 Février à 06:22

    C'est très émouvant de lire son récit et les questions sont très pertinentes et les réponses de soeur André encore plus !! je suis admiratives de cette femme, merci Mireille de me la faire connaître !! et cela donne du baume au coeur, profitons du moment présent et aimons nous et aidons nous les uns, les autres tout simplement

    4
    Mardi 12 Février à 05:46
    CathyRose

    Elle est du 11 février comme ma maman. Certes elle a toute sa tête mais elle n'a pas une fin de vie facile, je crois qu'arrivé à cet âge on ne souhaite qu'une chose ... partir ! D'un autre côté ça rassure ... je ne suis peut-être qu'à la moitié de ma vie ! wink2En tous cas elle est très lucide sur elle et sur le monde, et très émouvante ...
    Belle journée, bisous !
    Cathy

    3
    Mardi 12 Février à 04:25
    colettedc

    Elle a exactement l'âge qu'aurait mon père. Pas très jeune, en effet. Ce n'est pas à envier, je trouve. Merci pour ce beau partage Mireille.

    Bon mardi,

    Bises♥

     

    2
    Mardi 12 Février à 03:18

    Oh la la la pauvre 

    Bonne journée 

    Bises 

    http://golondrina63auv.canalblog.com

    1
    GinetteD
    Mardi 12 Février à 00:31

    Bonsoir Mireille. J’ai tout lu attentivement ce que dit cette vieille religieuse. Aussi bien partir avant d’arriver là cet âge, du moins  je trouve. Car sa vie n’est pas si agréable que ça.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :